Le bon sens revient-il chez VW ? Le nouveau Transporter mise à nouveau sur les diesels de manière fallacieuse

Le bon sens revient-il chez VW ? Le nouveau Transporter mise à nouveau sur les diesels de manière fallacieuse

/

Nous hésitons à dire que les Allemands se sont pris les pieds dans le tapis, il n’y a pas d’autre indication, mais au moins dans la division des véhicules utilitaires, ils ont compris que sans l’intérêt des clients, ils ne peuvent aller avec les nouveaux modèles que pour prendre des photos. La septième génération du légendaire Transporter n’est donc pas construite autour de l’électricité ou des hybrides.

Une personne présente nous racontera peut-être un jour comment se sont déroulées les réunions du top management du groupe Volkswagen, au cours desquelles l’ancien patron du constructeur allemand Herbert Diess a progressivement imposé un plan d’électrification de l’ensemble du portefeuille de la marque. Ce plan devait être mis en œuvre le plus rapidement possible et concerner tous les segments dans lesquels le groupe VW opère. C’était naïf, et nous savons maintenant qu’une telle chose ne se produit pas vraiment, parce que les Allemands ont en quelque sorte oublié de demander à leurs clients s’ils étaient sur la même longueur d’onde. Ils sont donc en train de voir à quel point l’effet est dévastateur sur les ventes et la production et trouvent de plus en plus de moyens de réduire les effectifs.

Il commence donc à se passer des choses qui n’ont pas grand-chose à voir avec la stratégie de Diess. En témoigne le premier teaser du nouveau Transporter, dont la septième génération arrivera au printemps prochain. Après tout ce qui s’est passé auparavant, on aurait pu penser que VW sortirait un modèle comme l’ID.T7, annoncerait que l’électricité est l’avenir et rentrerait chez lui. Mais il affirme aujourd’hui qu’il va créer une voiture dans laquelle chacun pourra s’offrir la version de ses rêves. Et il ne parle pas seulement de différentes tailles de batteries ou d’une gamme d’hybrides rechargeables, mais aussi de moteurs à essence et surtout de moteurs diesel. L’accent est même mis sur ce dernier point, puisque le T7 TDI sera proposé en version à un ou deux essieux.

Les dirigeants de VW ont donc au moins admis qu’il était impossible d’ignorer les demandes des clients. Et les fourgonnettes coûteuses et peu pratiques ne seront pas accueillies avec enthousiasme par qui que ce soit. Pour ce segment, comme pour d’autres, le diesel reste la meilleure solution possible. Nous comprenons que pour les activistes, cette phrase est comme un drapeau rouge pour un taureau, mais cette voie ne doit en aucun cas être la voie de la ruine. Le problème des moteurs à combustion interne ne réside pas dans les unités elles-mêmes, mais dans leur carburant. Or, en remplaçant le diesel conventionnel par du diesel synthétique, on réduit les émissions de CO2 d’environ 90 %.

Entre-temps, VW a déjà annoncé que tous les moteurs TDI seront adaptés pour brûler des diesels synthétiques en 2021. Selon les Allemands, ces unités sont même « une solution raisonnable pour les entreprises ». En outre, le constructeur automobile a estimé que d’ici dix ans, la part des carburants synthétiques en Europe pourrait atteindre 20 à 30 %. Cependant, cela s’est produit à une époque où VW supposait que l’électromobilité serait une priorité pour les clients. Aujourd’hui, il attribuerait probablement une part encore plus importante aux carburants tels que le HVO 100.

Mais pour ne pas nous attarder sur un seul domaine, nous ajouterons que le nouveau Transporter ne s’appuie pas seulement sur différents groupes motopropulseurs, mais aussi sur un nombre important de variantes de carrosserie. En effet, il sera disponible non seulement comme fourgon classique en différentes longueurs et hauteurs, mais aussi comme variante passagers ou même comme pick-up. Chaque client pourra choisir ce que son cœur et son cerveau désirent. Les commandes devraient pouvoir être passées auprès des concessionnaires dans le courant de l’année, mais il est encore trop tôt pour connaître les prix.

Le bon sens revient-il chez VW ? Le nouveau Transporter mise une fois de plus sur les diesels - 1 - VW Transporter T7 2023 teaser 01Le bon sens revient-il chez VW ? Le nouveau Transporter mise à nouveau sur les diesels - 2 - VW Transporter T7 2023 teaser 02Le bon sens revient-il chez VW ? Le nouveau Transporter mise à nouveau sur les diesels - 3 - VW Transporter T7 2023 teaser 03Le bon sens revient-il chez VW ? Le nouveau Transporter mise à nouveau sur les diesels - 4 - VW Transporter T7 2023 teaser 04
Si le premier teaser ne nous montrait pas grand chose du nouveau Transporter, il ne faut pas s’attendre à une révolution au niveau du design. D’ailleurs, l’apparence est secondaire. La facilité d’utilisation et le prix seront les aspects clés, la préférence pour les diesels devrait permettre d’obtenir un solide mélange d’équipements. Et l’affichage à découvert des lettres TDI dans le teaser… Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu cela sur une nouvelle VW. Photo : Volkswagen

Source : Volkswagen

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.