Le bonheur dans l’adversité : VW a dépassé Tesla en termes de ventes de voitures électriques à domicile. « Mais la guillotine tombera en septembre », prévient un expert.

La chance dans l’adversité : VW a dépassé Tesla dans les ventes de voitures électriques à domicile. « Mais la guillotine tombera en septembre », prévient un expert.

/

Les voitures électriques de Volkswagen ont fait l’objet de toutes sortes de mauvaises nouvelles ces derniers temps. Les Allemands peuvent donc se réjouir d’avoir battu d’une courte tête Tesla, apparemment imbattable, au moins en Allemagne. Mais la situation ne fera qu’empirer, prévient le professeur Dudenhöffer.

Volkswagen n’a pas connu une période faste ces derniers temps, enchaînant les mauvaises nouvelles. Ce ne sont que les premiers effets de son insolence, lorsqu’il a décidé d’ignorer les souhaits de ses clients et de jouer la carte politique. Il propose donc de plus en plus de voitures non désirées par le marché et de moins en moins de voitures désirées par les gens, ce qui le conduit inévitablement à récolter ce qu’il a semé. Les premiers signes de difficultés sont indéniables, tout comme leur origine, mais cela ne dissuadera certainement pas l’entreprise de poursuivre dans la même direction pour l’instant.

Le directeur du constructeur automobile a beau dire que « le toit est en feu », il ne brûle manifestement pas assez fort pour commencer à l’éteindre. Nous entendons parler du fiasco total des modèles électriques en Chine, mais la situation n’est pas rose non plus en Europe. Les constructeurs automobiles doivent réduire la production de voitures électriques en raison d’un intérêt moindre que prévu, et ils constatent eux-mêmes que les gens préfèrent les voitures à essence et diesel, dont ils se détournent. En outre, les perspectives d’avenir dans le pays d’origine de l’entreprise, l’Allemagne, ne sont pas positives, 73 % des clients souhaitant une voiture électrique à un prix presque nul, mais il y a tout de même quelques lueurs positives dans toute cette misère.

Selon les données de l’Autorité fédérale des transports motorisés (KBA), VW a réussi à vendre 41 475 voitures électriques en Allemagne au cours des sept premiers mois de cette année, ce qui lui permet de devancer Tesla pour la première fois depuis longtemps, qui a livré 40 289 véhicules aux Allemands. C’est une victoire à l’arraché, et un peu à la Pyrrhus compte tenu de ce qui précède, mais nous ne doutons pas que les Allemands soient satisfaits et qu’ils y voient un encouragement supplémentaire pour leur campagne de dénigrement à huis clos. Leur joie, d’ailleurs, ne durera pas longtemps.

Le professeur Ferdinand Dudenhöffer du Center Automotive Research (CAR), économiste et l’un des plus grands experts automobiles d’Europe, a commenté la situation pour la chaîne de télévision allemande ntv. Selon lui, VW ne peut avoir le vent en poupe que pour quelques mois au maximum, car la guillotine « tombera » en septembre. À partir du premier mois de la nouvelle année scolaire, seuls les particuliers pourront demander des subventions en Allemagne, sans pratiquement aucune exception – les subventions pour les voitures de société également destinées à un usage personnel, les contrats de location-exploitation pour les clients finaux, les voitures pour les organisations caritatives, ou simplement pour tout ce qui ressemble de près ou de loin à un usage professionnel, ne seront pas autorisées. Et cela va faire mal à VW.

« Une fois que l’aide gouvernementale aux entreprises clientes et aux utilisateurs aura pris fin, ce sera très dangereux pour VW. La guillotine tombera le 1er septembre », a déclaré le fondateur et directeur général de CAR à ntv. « Les commandes de VW électriques diminueront considérablement, mais cela ne se verra pas dans les statistiques d’immatriculation avant deux ou trois mois. Bien sûr, les conditions changeront pour tout le monde, mais le problème pour VW est que les voitures d’entreprise sont beaucoup plus représentées dans ses ventes de VE que Tesla, qui a une part beaucoup plus importante d’acheteurs privés. Pour ces derniers, les subventions continueront d’être disponibles.

M. Dudenhöffer s’attend donc à ce que la donne change à nouveau à partir de septembre et à ce que Tesla reprenne la première place d’ici la fin de l’année. Mais s’agira-t-il de la dernière ? Pas selon le professeur allemand. « De nombreuses marques sont parties à la chasse de VW », a déclaré le patron de CAR, faisant notamment référence aux constructeurs chinois. « Dans 18 à 24 mois, par exemple, la véritable position de BYD deviendra claire », prédit-il. Dans ce cas, Tesla aura peut-être aussi un problème…

Le bonheur dans l'adversité : VW a dépassé Tesla en termes de ventes de VE sur le territoire national. La chance dans l'adversité : VW a dépassé Tesla dans les ventes de voitures électriques à domicile. La chance dans l'adversité : VW a dépassé Tesla en termes de ventes de voitures électriques sur le territoire national.
Les voitures électriques de VW ont pris la tête du peloton avant la fin des subventions accordées aux entreprises en Allemagne. Mais c’est aussi grâce à elles qu’elles sont arrivées en tête du peloton. Et ils sont sur le point de s’en éloigner. Photo : Volkswagen

Sources : ntv, CAR, KBA

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.