L’UE va apporter des changements majeurs aux permis de conduire, les jeunes et les moins jeunes vont devoir se passer du volant de nombreuses voitures

L’UE va apporter des changements majeurs aux permis de conduire, les jeunes et les moins jeunes vont s’éloigner du volant de nombreuses voitures

/

On peut aussi y voir la confirmation que Bruxelles ne compte pas vraiment sur l’électromobilité pour tous. Si la proposition est adoptée dans sa forme actuelle, les jeunes conducteurs ne pourront pas du tout prendre le volant de voitures à batterie.

Vous vous souvenez peut-être des déclarations grandioses faites par un certain nombre de constructeurs à l’aube du nouveau millénaire. À l’époque, les constructeurs automobiles étaient tellement enivrés par la vision d’assistants avancés et de systèmes de conduite autonome qu’ils ont commencé à promettre d’éradiquer les accidents mortels, voire la quasi-totalité des accidents. Cependant, après avoir dépensé des milliards, ils ont découvert ce qui était clair depuis le début : le monde est trop chaotique pour qu’un algorithme avancé puisse le gérer mieux qu’un être humain. Ce qui était un engagement est donc devenu une vision qui ne s’est jamais concrétisée. Rappelons que Volvo, par exemple, s’est un jour fixé pour objectif qu’aucun humain ne meure dans ses voitures d’ici à 2020. Cela n’a pas fonctionné, et certainement pas à notre surprise – en 2011, nous avions qualifié cet objectif d’utopique.

Cependant, l’Union européenne a repris le flambeau de la mort. Elle s’est dotée de sa propre Vision zéro, selon laquelle – cette fois d’ici 2050 – le nombre d’accidents mortels devrait également être ramené à zéro. Cet objectif doit être atteint, entre autres, grâce à de nouvelles directives relatives à la délivrance et à la validité des permis de conduire. Cette démarche pourrait être louable si, comme d’habitude, elle n’était pas principalement le fait de personnes qui n’ont ni la formation ni l’expérience nécessaires pour agir de manière compétente.

Une commission présidée par la politicienne verte française Carina Delli est à l’origine de cette proposition. Elle souhaite vivement qu’à l’avenir, le permis de conduire du groupe B soit divisé en plusieurs sous-groupes. Le premier comprendrait les automobilistes novices, qui ne pourraient prendre le volant que de voitures pesant moins de 1 800 kg. Dans le même temps, ils ne seraient même pas autorisés à rouler à plus de 90 km/h sur l’autoroute, ce qui ferait des autoroutes un endroit plus risqué – ce n’est pas la vitesse, mais la différence de vitesse qui est source de complications.

Mais ce n’est pas la seule restriction, puisque les conducteurs novices se verraient également interdire de prendre le volant entre minuit et 6 heures du matin. La Commission propose d’assortir les infractions de sanctions très sévères. Mais elle n’a apparemment plus conscience qu’un groupe d’adolescents peut revenir de la montagne en hiver et se retrouver coincé dans un embouteillage pendant plusieurs heures. Que doivent-ils faire si la route n’est dégagée qu’après minuit ? Dormir sur place ? Ou pousser la voiture jusqu’à l’hôtel ? Cela n’est plus prévu dans la proposition.

De même, la Commission est manifestement désemparée lorsqu’il s’agit de la limite de poids. Un certain nombre de voitures relativement petites peuvent dépasser cette limite, simplement en roulant à l’électricité. Pour rappel, une VW ID.3 pèse 1,8 tonne, la Skoda Enyaq pèse déjà facilement 2,1 tonnes, et la densité énergétique des batteries reste tout simplement insignifiante. Pourtant, l’UE fait pression pour que seules des voitures à batterie soient vendues à partir de 2035. Mais cela signifie-t-il qu’il y aura des exemptions associées à ces voitures ? Bien entendu, la proposition ne vise pas à accroître la sécurité, mais à accentuer les disparités au sein de la société.

La proposition ne vise pas seulement les nouveaux arrivants, mais aussi les personnes âgées. Elle prévoit que votre permis sera valable sept ans après vos 60 ans, cinq ans après vos 70 ans et seulement deux ans après vos 80 ans. Une fois qu’il est arrivé à expiration, vous devez vous soumettre à un examen pour le renouveler. Toutefois, cette démarche est à vos frais. La Commission a donc manifestement l’impression que les retraités ont de l’argent à dépenser et elle a l’intention d’en injecter en conséquence. Ce n’est pas seulement l’autorisation elle-même qui est en cause, mais aussi l’examen médical et psychologique. Si l’on échoue, on s’éloigne de la roue ; si l’on ne peut pas se permettre les examens constants, on finit de la même manière.

Lentement, il ne reste donc plus qu’à espérer que l’UE se rende compte de la létalité de ses idées avant que ses propositions absurdes ne parviennent à dévaster le vieux continent au point qu’il ne soit plus possible, de manière réaliste, d’y remédier de manière constructive. Jugez-en par vous-même…

L'UE va apporter des changements majeurs aux permis de conduire, les jeunes et les moins jeunes vont s'éloigner du volant de nombreuses voitures - 1 - Ridicsky prukaz ilustracni foto 01L'UE prévoit d'apporter des changements majeurs aux permis de conduire, les jeunes et les moins jeunes s'éloigneront du volant de nombreuses voitures - 2 - Ridicsky prukaz ilustracni foto 02L'UE prévoit des changements majeurs dans les permis de conduire, les jeunes et les moins jeunes ne pourront plus conduire de voitures - 3 - Ridicsky prukaz ilustracni foto 03
L’Union européenne demande qu’à l’avenir, les personnes âgées de moins de 21 ans ne puissent plus conduire de voitures de plus de 1 800 kg. Parallèlement, ils ne pourront pas non plus rouler à plus de 90 km/h sur les autoroutes. Mais cela ne fera qu’augmenter le nombre d’accidents, alors que la proposition est censée réduire le nombre d’accidents mortels à zéro. Photo d’illustration : Ministère des transports de la République tchèque, CC0 Public Domain

Source : (https://www.krone.at/3116015 Krone Zeitung)

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion du rédacteur ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.