Un constructeur automobile qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux 8.3 V8 diesel.

Le constructeur automobile qui voulait passer au tout électrique d’ici quelques années prépare un monstrueux 8.3 V8 diesel.

/

Ce sont des paradoxes, aurait pu dire Václav Havel à l’époque. Si quelqu’un d’autre avait suivi un tel cours, on n’y aurait pas réfléchi à deux fois, mais dans le cas de GM, il s’agit d’un mouvement qui va de mur en mur.

Ces dernières années, la plupart des grands constructeurs automobiles du monde ont annoncé leur abandon total de l’électromobilité. En outre, il n’est pas rare qu’ils veuillent abandonner la combustion interne au profit de l’alimentation par batterie avant même d’y être contraints par la législation prévue. L’année 2030 a été mentionnée à plusieurs reprises comme date butoir, ce qui semble être une pure folie. Il n’y a aucune chance réaliste de voir les VE devenir des voitures pour tous d’ici six ans, ils sont trop loin d’une telle position.

C’est d’autant plus vrai que tous les constructeurs ne partagent pas le même enthousiasme. Des constructeurs comme Toyota et BMW ont déjà fait part de leur intention de proposer des moteurs à combustion interne au-delà de 2035. Toutefois, le géant japonais compte sur des moteurs à essence pour l’avenir, tandis que le constructeur munichois ne veut pas non plus abandonner les diesels, tout simplement parce qu’ils représentent la majeure partie des ventes dans certains segments. C’est d’ailleurs ce qui se passera avec la prochaine génération.

Ironiquement, General Motors s’engage dans la même voie. Le constructeur automobile américain s’est également engagé à adopter l’électromobilité au plus tard en 2035 et à abandonner progressivement les moteurs à combustion. Et en 2024, il proposera un nouveau diesel ? De plus, avec le monstre dont nous allons parler ?

C’est vrai, mais GM, comme Ford et Stellantis, dispose d’un diesel volumineux. Il propose un V8 6,6, mais ce moteur est en retrait par rapport à la concurrence américaine en termes de puissance et de couple. En effet, l’Ovale Bleu propose principalement un V8 Scorpion de 6,7 litres développant 507 ch et 1.627 Nm sous le capot de ses pick-ups, tandis que dans le cas des Ram, on peut opter pour un Cummins ISB six de 6,7 litres développant jusqu’à 406 ch et 1.458 Nm.

GM n’a toutefois pas l’intention de se contenter de la troisième division, c’est pourquoi un tout nouveau V8 Duramax devrait arriver en 2026. Sa cylindrée passera à 8,3 litres, ce qui se traduira par une augmentation de la puissance et du couple par rapport à l’actuel 6,6 litres. Au lieu de 477 ch et 1 322 Nm, les clients devraient obtenir environ 600 ch et 1 627 Nm. Ainsi, même si GM n’égalerait Ford qu’en termes de couple, le moteur ne serait pas aussi gonflé en raison de sa plus grande cylindrée, ce qui se traduirait par une plus grande longévité.

Ce n’est pas le seul lien entre les deux marques. Une autre concerne la boîte de vitesses automatique à 10 rapports qu’elles ont développée conjointement et qu’elles utilisent déjà toutes deux dans leurs voitures. Toutefois, alors que la transmission de Ford, dont la marque est Allison 10R, peut supporter un couple de 1 627 Nm, la version 10L de GM est limitée à un couple de 1 400 Nm. Quelques modifications supplémentaires seront donc nécessaires, mais si l’affaire n’a pas encore éclaté dans l’Ovale bleu, elle ne risque pas de le faire dans l’autre marque.

Il devient évident que l’avenir purement électrique, présenté par des politiciens n’ayant aucune connaissance de la technologie automobile et soutenu par les plans naïfs des constructeurs automobiles, commence à avoir de telles fissures qu’il peut difficilement voir le jour. Il ne reste plus qu’à savoir lequel des partisans actuels osera dire ouvertement que ce n’est pas possible, il faut bien que quelqu’un soit le premier…

Le constructeur automobile qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux 8.3 V8 diesel - 1 - Chevrolet Silverado HD 2024 official 01Le constructeur qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux diesel 8.3 V8 - 2 - Chevrolet Silverado HD 2024 oficialni 02Le constructeur qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux diesel 8.3 V8 - 3 - Chevrolet Silverado HD 2024 oficialni 03Le constructeur qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux diesel 8.3 V8 - 4 - Chevrolet Silverado HD 2024 oficialni 04Le constructeur qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux diesel 8.3 V8 - 5 - Chevrolet Silverado HD 2024 oficialni 05Le constructeur qui voulait passer au tout électrique dans quelques années prépare maintenant un monstrueux diesel 8.3 V8 - 6 - Chevrolet Silverado HD 2024 oficialni 06
GM propose actuellement une version de 6,6 litres du V8 Duramax, mais le constructeur est quelque peu distancé par Ford et Stellantis. C’est pourquoi il travaille sur une version de 8,3 litres, dont bénéficierait notamment le Silverado HD (photo). Photo : Chevrolet

Source : The Fast Lane Truck@YouTube

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.