Hard to kill : Saab est prête à revenir à la vie après tout, le dernier projet de nouvelle voiture de l’entreprise a un nouveau propriétaire.

Hard to kill : Saab est prête à revenir à la vie après tout, le dernier projet de voiture de la société a un nouveau propriétaire.

/

Il n’est écrit nulle part que cela ne peut pas se terminer par un nouveau fiasco, mais dans ce cas précis, nous voulons être optimistes. Avant que NEVS ne mette en hibernation ce qui restait de Saab, elle travaillait sur le projet Emily GT. C’est cette voiture qui sera finalement produite en série.

Le constructeur automobile suédois Saab peut être considéré comme une noix sur laquelle beaucoup se sont déjà cassé les dents. Quelle que soit la société à laquelle elle a appartenu au cours de son histoire, les ventes annuelles n’ont jamais dépassé les 135 365 voitures que la marque a vendues en 2006. Malgré ce record, la société mère General Motors n’était pas satisfaite des résultats des ventes et a commencé à parler d’une vente possible. Cela s’est produit, même à plusieurs reprises, mais les Chinois n’ont pas eu cette chance et, après avoir dépensé beaucoup d’argent, ils ont perdu les droits d’utilisation du nom et du logo.

En mars dernier, NEVS a donc annoncé, après une longue lutte, que le constructeur automobile était entré dans une sorte de mode d’hibernation, faute de quoi il aurait dû faire faillite. Un mois plus tard, cependant, des informations et des images du projet Emily GT annulé, la nouvelle berline avec laquelle l’entreprise voulait enfin conquérir le monde, ont été rendues publiques. La voiture aurait reçu des batteries de 175 kWh, censées durer un millier de kilomètres sur l’autonomie annoncée (et donc irréaliste).

Les Chinois n’ont pas révélé le prix de la voiture dans les salles d’exposition. Ils ont seulement ajouté que des versions avec des packs de 105 et 140 kWh étaient également prévues. En outre, une version de base avec un moteur électrique de 123 ch à chaque roue serait complétée par une variante haut de gamme dotée d’une puissance de 653 ch et d’un couple de 2 200 Nm. Mais tout cela n’a pas abouti et, selon NEVS, il manquait environ un an et demi pour que le projet soit achevé. Et sûrement aussi de nombreux milliards, car même d’un concept roulant à un modèle de production, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir.

Cependant, la start-up libanaise EV Electra estime qu’elle a tout ce qu’il faut et qu’elle réussira donc là où d’autres ont échoué. Le fondateur de l’entreprise, Jihad Mohammed, a annoncé que le projet Emily GT avait été racheté :  » Des voitures sortiront à nouveau de Trollhättan. Nous avons fait cette acquisition même si nous sommes conscients que nous devons tout financer, du développement à la production de masse. Cependant, je crois fermement en nos antécédents et en notre force. Et je suis également convaincu que Trollhättan dispose du meilleur personnel pour donner vie à notre vision », a-t-il déclaré.

Toutefois, Trollhättan, en Suède, n’abrite que le siège de NEVS, et une grande partie de la propriété a déjà été reprise par Polestar, qui y a installé un centre d’essai. Ainsi, bien que Jihad Mohammed évoque des racines scandinaves, la Emily GT sera construite en Turquie. Cela ne nous fait pas douter, contrairement à la start-up elle-même. Jusqu’à présent, elle a présenté un trio de prototypes et Mohammed promet la production de 10 000 unités d’ici un an et un jour. Mais cela aurait dû se produire il y a trois ans.

À l’heure actuelle, nous n’avons pas été en mesure de déterminer si des unités ont été vendues. Nous ne serions pas surpris si ce n’était pas le cas, car l’ensemble du trio était plutôt repoussant, et nous gardons encore les pieds sur terre pour évaluer son apparence. En comparaison, Emily GT fait figure de reine de beauté, et c’est probablement pour cette raison que Mohammed l’a achetée. Quant à savoir si son initiative sera meilleure que… toutes les précédentes, seul l’avenir nous le dira.

Hard to kill : Saab est prête à revenir à la vie après tout, le dernier projet de nouvelle voiture de l'entreprise a un nouveau propriétaire - 1 - NEVS Emily GT 2020 visualization 01Hard to kill : Saab est prête à revenir à la vie après tout, le dernier projet de nouvelle voiture de l'entreprise a un nouveau propriétaire - 2 - NEVS Emily GT 2020 visualization 02Hard to kill : Saab est prête à revenir à la vie après tout, le dernier projet de nouvelle voiture de l'entreprise a un nouveau propriétaire - 3 - NEVS Emily GT 2020 visualization 03Hard to kill : Saab est prête à revenir à la vie après tout, le dernier projet de nouvelle voiture de l'entreprise a un nouveau propriétaire - 4 - NEVS Emily GT 2020 visualization 04
L’Emily GT a beau être intéressante, cette berline ne nous fait pas fléchir les genoux. C’est vrai pour l’aspect et les caractéristiques. Nous ne sommes pas convaincus de la viabilité de ce projet entre les mains de qui que ce soit, mais nous nous ferons volontiers essuyer les yeux. Photo : NEVS

Source : Autocar

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.