La Ferrari de Fernando Alonso s’est finalement vendue « de travers », l’icône de la F1 s’enrichit d’une somme considérable

La rare Ferrari de Fernando Alonso enfin vendue « de côté », l’icône de la F1 s’enrichit d’une somme considérable

/

Les 100 millions qu’on lui a proposés plus tôt n’ont pas suffi. Et bien qu’il ne soit pas déraisonnable de considérer cela comme un acte de cupidité, le célèbre Espagnol attendait à juste titre le « coup d’or ». Finalement, il se voit offrir 28 millions de plus.

Il est plus facile de devenir riche quand on est déjà riche que riche quand on est pauvre, dit-on. Cette remarque semble défaitiste de la part de ceux qui ont échoué dans leur quête, mais à voir les difficultés rencontrées par Fernando Alonso pour vendre sa Ferrari Enzo, classée jusqu’à récemment, il semble que ce soit le cas.

Fernando A. n’a probablement plus besoin d’être présenté, même si cela fait longtemps qu’il est devenu un double champion du monde de Formule 1. Cette année, après des années de recherche, il est de nouveau sur la route, désolé dans une Aston Martin monocoque, avec laquelle il peut régulièrement être le troisième pilote le plus rapide cette saison. Son objectif est de remporter un troisième titre mondial, ce qui serait admirable à la quarantaine : Alonso aura 42 ans le mois prochain et la dernière fois que Jack Brabham a été champion à un âge similaire, c’était en 1966. Et il n’avait alors que 41 ans…

Seul l’avenir nous dira s’il réussira un jour, mais pour l’instant, il peut prétendre au titre de champion du commerce de voitures de collection. Lorsqu’il travaillait chez Ferrari, il a réussi à acquérir – probablement gratuitement auprès du constructeur automobile – une Ferrari Enzo avec une carrosserie portant le numéro de série 1. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait voulu la vendre pour une somme importante cette année, mais pour combien ?

Lors de la vente aux enchères, la voiture devait atteindre 5,5 millions d’euros si tout allait dans le sens d’Alonso. Cela aurait été beaucoup plus que ce qui est payé pour d’autres Enzo moins exceptionnelles. Finalement, rien de tel ne s’est produit et les enchères se sont arrêtées à 4,2 millions d’euros, selon la société de vente aux enchères, ce qui n’a pas suffi à Alonso. Nous l’avons un peu plaint sur le moment, car 100 millions d’euros, c’est quand même beaucoup pour une Enzo, et demander jusqu’à près de 131 millions d’euros semblait un peu trop gourmand. Mais en fin de compte, il semble que « Nando » savait ce qu’il faisait.

Une fois de plus, Monaco Car Auctions rapporte qu’après la fin de la vente aux enchères standard, la société a proposé la voiture en vente privée, acceptant finalement une offre de – tenez-vous bien – 5,4 millions d’euros. Cela représente environ 128 millions de couronnes, soit un peu moins de trois « boules » de moins que ce dont Alonso rêvait. Et elle a vendu la voiture pour cette somme. Alo semble avoir gagné suffisamment pour sa retraite en vendant une voiture. Ce n’est pas comme si on ne s’était pas déjà occupé de lui avant…

La Ferrari de Fernando Alonso vendue La Ferrari de Fernando Alonso enfin vendue, l'icône de la F1 s'enrichit - 2 - Ferrari Enzo Scocca 1 Fernando Alonso vente 02La Ferrari de Fernando Alonso enfin vendue, l'icône de la F1 s'enrichit - 3 - Ferrari Enzo Scocca 1 Fernando Alonso vente 03La Ferrari de Fernando Alonso enfin vendue, l'icône de la F1 s'enrichit - 4 - Ferrari Enzo Scocca 1 Fernando Alonso vente 04La Ferrari de Fernando Alonso enfin vendue, l'icône de la F1 s'enrichit - 5 - Ferrari Enzo Scocca 1 Fernando Alonso vente 05La Ferrari de Fernando Alonso enfin vendue, l'icône de la F1 s'enrichit - 6 - Ferrari Enzo Scocca 1 Fernando Alonso vente 06
La Ferrari de Fernando Alonso était l’une des attractions de la vente aux enchères de Monaco, mais elle n’a pas réussi à attirer suffisamment d’enchérisseurs solvables. Cependant, une vente « latérale » ultérieure a permis au pilote espagnol de remporter 128 millions de couronnes. C’est beaucoup d’argent pour une Enzo. Photo : Monaco Car Auctions, documents de presse

Source : Monaco Car Auctions

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.