La Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI peut être achetée aujourd’hui pour 120 000 CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle.

La Skoda Octavia III avec moteur 2.0 TDI est disponible aujourd’hui pour 120 000 CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle.

/

C’est toujours cette « all in wonder », comme diraient les Américains, un petit miracle combinant toutes les vertus imaginables de la voiture en un ensemble significatif. Dans sa troisième génération, c’est aussi l’apogée d’une évolution, et pourtant, aujourd’hui, elle peut être achetée pour un prix assez ridicule.

Nous sommes des passionnés d’automobile, et ce que nous apprécions le plus, c’est la possibilité de voir des centaines de chevaux exploser sous nos pieds, brûlant tout, des pneus aux freins, d’un bon coup de tuyau d’échappement. Mais nous ne pouvons pas non plus vivre avec des voitures de ce type. C’est pourquoi nous avons toujours eu un faible pour les voitures très polyvalentes, en fait extraordinairement ordinaires, qui peuvent combiner le maximum de caractéristiques possibles sous une même forme, conserver leur caractère quotidien, sans être nécessairement complètement ennuyeuses et sans coûter trop cher par-dessus le marché.

Il s’agit peut-être d’un syndrome tchèque, car c’est précisément ce type de voitures que la société Skoda locale a essayé de fabriquer pendant des décennies. Aujourd’hui, ils s’en fichent et vivent dans l’illusion que les gens seront tout aussi bien servis par des voitures électriques multiplement chères et fractionnellement utilisables, mais tant qu’ils essayaient d’offrir un rapport qualité-prix maximal, ils se vantaient principalement de modèles comme l’Octavia 2.0 TDI de 150 ch.

C’est l’une des plus grandes merveilles automobiles de son genre, surtout depuis sa troisième génération – une voiture à la fois relativement agile et très économique, extrêmement spacieuse, confortable, relativement silencieuse et pas nécessairement ennuyeuse à conduire, mais qui, à l’époque, pouvait être achetée à partir de 540 000 livres sterling. Aujourd’hui, il faut compter 240 000 livres de plus pour l’acquérir, mais même cela reste une bonne affaire à côté de la bêtise de type Enyaq à partir de 1,24 million d’euros.

Et si vous n’avez pas 780k ? Et si vous n’avez même pas les anciens 540 000 ? En fait, vous n’avez même pas la moitié de cette somme ? Vous pouvez trouver une Octavia III 2.0 TDI beaucoup moins chère sur le marché de l’occasion, et si vous la voulez vraiment pour le moins cher possible, vous trouverez ci-dessous une voiture de ce type. Nous ne vous l’envoyons pas, car elle n’est disponible qu’en Espagne, mais elle montre ce qu’il est possible d’acheter aujourd’hui. Et quelle perspective de vie certaines Octavia peuvent encore avoir.

Cette voiture, malgré le moteur 2.0 TDI (même avec la boîte automatique DSG) sous le capot et un équipement tout à fait utilisable, ne coûte que 5 200 euros, soit environ 120 000 couronnes tchèques. C’est donc l’Octavia III 2.0 TDI intacte la moins chère – même si elle n’a que le deuxième propriétaire et qu’elle ne date que de 2016 – dans la vente actuelle. La raison ? Elle a parcouru 495 000 km, ce qui est un beau kilométrage en 7 ans, et elle n’a pas l’air particulièrement bien conservée. Elle est en fait assez usée, mais le propriétaire affirme que, techniquement, elle est toujours en parfait état et que même les inspections obligatoires sont effectuées avec beaucoup d’aplomb.

Il y a d’autres voitures de ce type à vendre, mais elles sont généralement quelques dizaines de milliers plus chères. Bien sûr, la question est de savoir combien de temps il reste à vivre dans de telles voitures, mais comme certaines personnes ont conduit des Octavia III 2.0 TDI deux fois plus loin, il est possible qu’il y en ait encore beaucoup d’autres. Avoir une voiture aussi polyvalente pour le prix de quelques roues plus performantes ? Ce n’est peut-être pas une mauvaise affaire, mais jugez-en par vous-même.

La Skoda Octavia III avec le moteur 2.0 TDI peut être achetée aujourd'hui pour seulement 120 000 CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 1 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 01La Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI peut être achetée aujourd'hui pour 120 000 CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 2 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 02Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI est disponible aujourd'hui pour 120 mille CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 3 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 03La Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI est disponible aujourd'hui pour 120 mille CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 4 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 04La Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI est disponible aujourd'hui pour 120 mille CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 5 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 05Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI est disponible aujourd'hui pour 120 mille CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 6 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 06La Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI est disponible aujourd'hui pour 120 mille CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 7 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 07La Skoda Octavia III avec moteur 2,0 TDI est disponible aujourd'hui pour 120 mille CZK, elle a encore la moitié de sa vie devant elle - 8 - Skoda Octavia 20 TDI DSG 2016 vente la moins chère 08
C’est la Skoda Octavia III 2.0 TDI la moins chère en vente aujourd’hui. Elle a parcouru près de 0,5 million de kilomètres et cela se voit, mais d’après son propriétaire, elle est techniquement parfaite. Et nous avons vu l’O3 parcourir bien plus de kilomètres. Photo : Cipriano Agua, publiée avec l’autorisation de l’auteur.

Source : Cipriano Agua@Mobile.de

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion des éditeurs ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.