La Skoda Octavia RS retravaillée à 600 ch est une supercar familiale sans prétention et peu coûteuse.

Untapped Skoda Octavia RS reworked to 600bhp is an unassuming and cheap family supercar crusher (en anglais)

/

Si vous aimez les sleepers, les voitures qui ne montrent pas ce qu’elles peuvent faire au premier ou au deuxième coup d’oeil, voici l’une des meilleures voitures tchèques de ce type. Si l’on considère ce qu’elle a coûté à construire et ce que son propriétaire a fini par en faire, elle n’est vraiment pas chère.

Aujourd’hui, il n’est pas si difficile de se procurer une voiture performante, si l’on peut qualifier ainsi les voitures de 200 ou 250 chevaux. Mais il est encore difficile d’acquérir une supercar (à partir de 400 chevaux, par exemple, alors que la Porsche 911 de base a aujourd’hui une puissance de 385 chevaux). Une voiture neuve coûtera des millions d’euros, et une voiture d’occasion sera toujours aussi chère ou aura l’air d’avoir trop bu. Il existe cependant une solution abordable : opter pour une machine modifiée qui n’a pas beaucoup d’atouts derrière elle.

En fait, les modifications importantes ont tendance à être très chères elles aussi, mais si quelqu’un n’en a pas utilisé beaucoup et veut vendre la voiture, il ne peut pas trop dicter le prix – le tuning n’est généralement pas apprécié par les acheteurs de voitures d’occasion et a tendance à faire baisser le prix. Il est vrai qu’il s’agit de l’option la plus risquée, car il est facile de tirer des multiples de cette puissance d’une voiture conçue pour faire environ 200 chevaux (et de la conduire pendant un certain temps). Les risques d’erreur ne sont pas nuls.

Mais d’un autre côté, c’est aussi clairement la voie la moins chère, et vous devez évaluer par vous-même si le rapport risque/valeur potentiellement gagnée en vaut la peine. Ceux qui ne jouent pas ne gagnent pas, et vous pouvez donc soit passer votre vie à rêver de gagner un jour quelque chose comme une BMW M3, soit acheter un Goliath qui se conduit comme une BMW M3 mais coûte une fraction de son prix. Et en plus, il surprendra tout le monde.

C’est exactement la chance qu’offre la voiture présentée sur les photos ci-dessous. Elle est vendue par un passionné allemand qui, d’une part, a laissé la voiture avec un look pratiquement stock (elle a des roues différentes, sous lesquelles apparaissent des freins différents, et un châssis abaissé, mais on voit de telles modifications…) et, d’autre part, il l’a techniquement redessinée presque jusqu’à la rendre méconnaissable. Il n’a pas modifié la voiture, il l’a plutôt redessinée, car elle n’a même pas le moteur d’origine.

Le propriétaire a donc pris la Skoda Octavia RS de troisième génération avant le lifting et l’a renforcée de telle sorte que lorsqu’une Porsche 911 apparaît à côté de vous à un carrefour, vous pouvez être presque sûr que quelques centaines de mètres plus loin, elle verra à peine vos feux arrière. Et il y aurait d’autres rivales de ce genre, sans compter la M3 mentionnée plus haut. La voiture a été retravaillée très honnêtement, selon le vendeur, il ne s’agit pas d’un chip-and-chow. Le moteur 2.0 TSI n’est même pas resté d’origine, avec un groupe motopropulseur complet de la Seat Leon Cupra sous le capot, qui est entièrement construit pour produire plus de 300 ch. Mais ce n’était que le début.

Le moteur lui-même a été lourdement modifié : pistons forgés, soupapes et tiges remplacées, admission et échappement différents, nouveau turbo avec intercooler Wagner, filtre à air Racingline, bougies d’allumage différentes, embrayages plus durables dans la DSG, échappement FiberDynamics pour l’occasion, nouvelle pompe à eau, pompes à huile et à carburant différentes, etc. Le volant bimasse a également été renforcé et le châssis KW V2 a déjà été évoqué. Le moteur a également reçu une nouvelle direction avec réglage de la sensibilité de la pédale d’accélérateur à 8 vitesses, la voiture a également reçu quelques modifications aérodynamiques partielles (diffuseur arrière Maxton) ainsi qu’un jeu de roues spécifiques mentionné marginalement avec des pneus Michelin Pilot Sport 4S. Le tout est ensuite sécurisé par un système de freinage sportif Zimmermann.

Le moteur lui-même a une puissance mesurée de près de 600 ch et un couple de près de 670 Nm. C’est beaucoup, pour une voiture d’environ 1450 kg, ce sont des chiffres peut-être brutaux. En fin de compte, il n’est pas surprenant que le propriétaire ait dû investir plus de 80 000 euros dans la création d’une telle bête – environ 35 000 pour la voiture elle-même avec 48 000 km au compteur, le reste ayant été consacré à des modifications, après quoi elle n’a parcouru que 5 800 km. Il s’agit d’une voiture véritablement inutilisée qui peut désormais vous appartenir pour 29 999 euros, soit environ 755 000 couronnes tchèques. Compte tenu du coût de l’ensemble des modifications, c’est une bonne affaire.

Bien sûr, il s’agit toujours d’une Octavia RS, seule la traction avant sera limitée, mais sur le sec à partir de 100, ce ne sera pas un problème, sur le mouillé la RS standard a des problèmes de toute façon. L’endurance est un tout autre problème, car malgré les modifications considérables, elle est toujours plus puissante de près de 400 ch que la voiture standard, sur laquelle presque tout peut passer. Mais comme nous l’avons dit, celui qui ne joue pas ne gagne pas, c’est ainsi que les choses ont toujours été et seront toujours. Nous avons le sentiment que pour certains, cela pourrait être une voiture de rêve pour le prix d’une nouvelle Octavia presque basique qui, au moins en théorie, pourrait encore rouler mieux qu’une BMW M5 pendant un certain temps, et pas « seulement » une M3…

La Skoda Octavia RS retravaillée à 600 ch est une supercar familiale sans prétention et bon marché - 1 - Skoda Octavia RS retravaillée à 600 ch à vendre 01La Skoda Octavia RS retravaillée à 600 ch est une supercar familiale bon marché et sans prétention - 2 - Skoda Octavia RS retravaillée à 600 ch à vendre 02Skoda Octavia RS d'occasion retravaillée à 600cv est une supercar familiale sans prétention et bon marché - 3 - Skoda Octavia RS retravaillée à 600cv vente 03
Cette voiture est très pratique, très rapide et, compte tenu de ce qu’elle peut faire, très discrète. Avec un prix de 755k, ce n’est pas une proposition inintéressante. Nous n’avons pas beaucoup de photos, le propriétaire n’a posté que des photos antérieures à cause du temps, espérons qu’il nous en fournira de meilleures. Photo : Norbert, publiée avec autorisation

Source : Skoda Octavia 2.0 TSI DSG RS RS@Mobile.de

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.