Les Chinois veulent vraiment conquérir l’Europe, ils préparent un nouveau break taillé sur mesure pour le vieux continent.

Les Chinois veulent absolument conquérir l’Europe, ils préparent une nouvelle camionnette taillée sur mesure pour le vieux continent

/

Cette voiture existe déjà et a un look, des spécifications et un prix intéressants. Mais elle n’a pas encore la bonne carrosserie, du moins d’un point de vue européen. La Neta S n’est pour l’instant qu’une berline, mais c’est ce que son constructeur veut changer.

La marque chinoise Hozon Auto est inconnue du grand public européen, bien qu’elle ait été fondée en 2014. Trois ans après sa naissance, elle a présenté un concept de SUV électrique, qu’elle a transformé en réalité de production un an plus tard. Depuis, son portefeuille s’est élargi et comprend actuellement deux SUV, une voiture de sport et une berline. Dans tous les cas, le groupe motopropulseur est principalement électrique, mais pas nécessairement de manière exclusive. La première familiale de la société, qui sera commercialisée dans le courant de l’année avec l’objectif de conquérir également le public européen, sera animée par le même concept.

Les fourgonnettes ne sont « pas un thème » presque partout ailleurs dans le monde, et cette initiative montre à quel point les Chinois veulent séduire la clientèle locale. Hozon propose d’ailleurs toutes ses voitures sous le nom de Neta (ou Nezha), synonyme de ses projets d’expansion. Ceux-ci sont encore en cours d’élaboration, mais même les ventes du constructeur automobile à ce jour ne sont pas maigres compte tenu de sa courte histoire. En effet, en 2018, l’entreprise n’a enregistré que 1 206 immatriculations, mais l’année précédente, elle avait déjà vendu 152 073 voitures. L’année dernière, l’intérêt a légèrement diminué (127 496 voitures), mais une nouvelle croissance significative est attendue à partir de cette année. Non seulement grâce au break, mais surtout en raison de l’ouverture de la nouvelle usine à Bangkok.

Nous continuerons à nous intéresser principalement à cette nouvelle voiture, qui sera basée sur la berline Neta S susmentionnée. Elle peut être équipée d’un ou de deux moteurs électriques produisant 230 ou 461 ch. Les batteries ont une capacité maximale de 91 kWh, tandis que l’autonomie annoncée de 715 km peut être oubliée – elle a été calculée selon le cycle NEDC, qui n’est pas réaliste. La version avec pack de 43,88 kWh, qui a une autonomie de 1 160 km, est également soumise à ce cycle, mais uniquement grâce au moteur à essence 1-5 qui sert de générateur.

Le break devrait bénéficier de la même technologie pour les Européens. La voiture utilisera une version évoluée de la plate-forme Shanhai, ce qui devrait encore augmenter l’autonomie, mais il est trop tôt pour donner des chiffres précis. Toutefois, les Chinois ajoutent que, contrairement à la berline, la nouvelle voiture sera équipée d’un LiDAR monté sur le toit pour assurer la conduite autonome. À l’intérieur, un écran multimédia de 17,6 pouces prendra place, en compagnie d’un écran de 12,3 pouces placé devant le passager, d’un combiné d’instruments numérique et d’un affichage tête haute.

Il faudra attendre le salon de l’automobile de Pékin en avril pour avoir plus d’informations, nous nous contenterons donc pour l’instant de mentionner la politique de prix de Hozon. Elle est sans surprise très accommodante, puisque la berline Neta S, longue de 4 980 millimètres, est proposée à partir de 199 880 yuans (environ 642 000 CZK). Elle est donc nettement moins chère que la Tesla Model 3 concurrente, qui est également plus courte de près de 20 cm. Le haut de gamme peut être acheté pour 338 800 CNY (1 089 000 CZK), tandis que le break ne devrait coûter qu’un peu plus cher. Si une telle voiture était vendue en Europe pour, disons, 800 000 euros avec cette « double transmission », elle n’aurait certainement aucune chance.

Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau break taillé sur mesure pour le vieux continent - 1 - Hozon Auto Neta S 2022 première photo 01Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau wagon adapté au vieux continent - 2 - Hozon Auto Neta S 2022 first photo 02Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau wagon adapté au vieux continent - 3 - Hozon Auto Neta S 2022 première photo 03Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau wagon adapté au vieux continent - 4 - Hozon Auto Neta S 2022 première photo 04Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau wagon adapté au vieux continent - 5 - Hozon Auto Neta S 2022 première photo 05Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau wagon adapté au vieux continent - 6 - Hozon Auto Neta S 2022 première photo 06Les Chinois veulent conquérir l'Europe et préparent un nouveau wagon adapté au vieux continent - 7 - Hozon Auto Neta S 2022 wagon first 01
La berline chinoise Neta S est devenue la base d’un nouveau break électrique que le constructeur développe également en vue de son expansion en Europe. Les deux versions ne diffèrent pas en apparence, à l’exception du pilier central, de sorte que seule la partie arrière, qui ressemble à la Volkswagen Arteon Shooting Brake, sera unique dans la nouvelle voiture attendue, comme le montre la dernière photo officielle du prototype camouflé. Photo : Hozon Auto

Sources : Carscoops, Hozon Auto

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.