5 600 couronnes pour 6 heures, c’est ce qu’il en coûtera à un propriétaire de SUV pour se garer à Paris. La ville des voitures continue de serrer la vis

5 600 couronnes pour 6 heures, c’est ce qu’il en coûtera à un propriétaire de SUV pour se garer à Paris. La ville de l’automobile continue de serrer la vis

/

« Liberté, égalité, fraternité », telle est la devise de la France depuis quelques années. Mais au lieu de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, le dernier mouvement de la capitale appelle le slogan : « La justice sociale à tout prix ! ». Le référendum qui l’a décidé est lui-même ridicule.

Pour les propriétaires de SUV, la possession de ces voitures à Paris va devenir proprement onéreuse. La ville, qui, sous la houlette de son actuelle direction de gauche, lutte depuis des années contre les voitures en tant que telles, a pris une nouvelle mesure visant à éliminer les grosses et lourdes voitures des rues de la ville. Ce combat n’est pas nouveau en France, mais il a pris une nouvelle dimension. Suite aux résultats d’un référendum local, le prix du stationnement pour les gros et lourds SUV sera triplé. La décision elle-même est absurde, mais elle repose sur un mandat encore plus absurde.

Ne vous méprenez pas, nous ne brûlons pas pour les SUV, et nous ne les achetons pas – pour la route, nous les considérons comme une sorte de mode qui ne peut satisfaire ni les automobilistes enthousiastes ni les automobilistes rationnels. Mais en même temps, nous disons : « Laissez chacun acheter ce qui lui convient : Que chacun achète ce qui lui convient. En particulier, les autorités politiques n’ont pas le droit de punir qui que ce soit pour l’achat d’une telle voiture, alors que ce sont elles qui font tant par leurs décisions pour maintenir de telles voitures sur la route. L’ostracisation d’un certain groupe d’automobilistes sur la base du type de voiture qu’ils utilisent est un précédent dangereux qui n’a pas sa place dans une société libre.

En France, en revanche, on ne voit pas d’inconvénient à une telle démarche. C’est pourquoi on a organisé dans la capitale un référendum intitulé « Plus ou moins de SUV à Paris ». au cours duquel les citoyens pouvaient voter pour ou contre une forte augmentation des frais de stationnement des SUV dans la ville. L’idée a été approuvée et les propriétaires de ces voitures devront désormais payer 18 euros par heure de stationnement dans le centre, au lieu des 6 euros habituels, et 12 euros au lieu de 4 euros dans la périphérie de la ville. Pour six heures de stationnement dans le centre-ville, le conducteur d’un SUV devra payer 225 euros, soit environ 5 600 couronnes tchèques, selon dpa. C’est un tarif brutal, même pour quelqu’un qui achète des voitures comme la Porsche Caynne. Et encore moins pour quelqu’un de « normal ».

Au moins, cela ressemble au résultat d’un processus démocratique, même si nous pensons que tout ne peut pas être voté démocratiquement, car certains principes juridiques doivent rester supérieurs à la volonté de la majorité. Le problème est ailleurs. Seuls 6 % des électeurs éligibles ont participé au référendum, dont 54,5 % étaient en faveur de l’augmentation de la redevance de stationnement, contre environ 45,5 % qui y étaient opposés. Une faible majorité de moins d’un seizième de l’électorat a donc pris une décision définitive sur une telle question ? En fin de compte, cela ne nous semble même pas démocratique, il s’agit d’une rupture de la démocratie.

Les dirigeants de la ville sont, à juste titre, satisfaits du résultat. Selon eux, les voitures lourdes polluent davantage, occupent plus d’espace et menacent la sécurité routière. Un tarif spécial pour les grosses voitures devrait donc réduire les désagréments que ces véhicules causent à leur entourage. Le tarif devrait s’appliquer aux modèles à moteur à combustion interne pesant à partir de 1,6 tonne et même aux modèles électriques pesant 2 tonnes ou plus (c’est-à-dire la quasi-totalité d’entre eux).

Cependant, le règlement ne s’applique pas aux parkings privés, et nous soupçonnons donc que cette nouvelle ne changera pas grand-chose au final, si ce n’est qu’elle provoquera un boom des parkings privés dans le centre de Paris. Ils seront soudainement bon marché, même à 500 CZK par voiture et par heure, cela vaut déjà la peine de sacrifier quelques belles parcelles de terrain pour ce genre de revenus…

5 600 couronnes pour 6 heures, c'est ce qu'il en coûtera à un propriétaire de SUV pour se garer à Paris. La ville de l'automobile continue de serrer la vis - 1 - BMW X7 2022 facelift première série 025 600 couronnes pour 6 heures, c'est ce qu'il en coûtera à un propriétaire de SUV pour se garer à Paris. L'ancienne ville des voitures continue de serrer la vis - 2 - BMW X7 2022 facelift first set 045 600 couronnes pour 6 heures, c'est ce qu'il en coûtera à un propriétaire de SUV pour se garer à Paris. La ville des voitures continue de serrer la vis - 3 - BMW X7 2022 facelift first set 14
Paris est sans pitié pour les propriétaires de SUV. Il suffit qu’un modèle pèse 1 600 kg dans le cas d’un moteur thermique et 2 000 kg dans le cas d’une motorisation électrique pour qu’il soit quasiment impossible de le garer raisonnablement en ville. Photo : BMW

Sources : dpa, Handelsblatt

Tous les articles d’Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.