BMW a dépouillé le nouveau break à cinq places de son fameux « truc du coffre », probablement pour des raisons financières.

BMW a dépouillé le nouveau break à cinq places de son populaire « truc du coffre », probablement juste pour l’argent.

/

Le nouveau break de Munich n’a pas déçu lorsqu’il a été dévoilé pour la première fois, mais un examen des détails a révélé qu’il n’a plus de lunette arrière à charnière séparée dans le couvercle du coffre. BMW a une explication, mais nous n’y croyons pas vraiment.

Si vous avez déjà possédé un break BMW, vous savez probablement qu’il existe deux façons d’accéder au coffre. La première ne diffère pas de celle de la concurrence et consiste à soulever l’ensemble du couvercle, soit manuellement, soit à l’aide de moteurs électriques. La seconde, qui n’est pas une exclusivité du constructeur munichois, en a néanmoins fait l’un des éléments essentiels de sa gamme. En effet, il suffit d’appuyer sur un bouton situé à côté de l’essuie-glace arrière ou sur la télécommande pour que la vitre se lève d’un coup. Vous pouvez ainsi empiler vos objets à l’intérieur sans vous salir, sans solliciter l’espace autour de vous, etc.

Ce « Koffertrick », comme l’appellent parfois les Allemands, a été disponible dans toutes les générations de la série 5, tout comme l’actuelle BMW 3 Touring. Mais vous le chercherez en vain sur le nouveau break de la série 5 ; la fenêtre à charnière séparée n’est même pas disponible moyennant un supplément de prix. Alexander Schmuck, responsable de la communication produit de la marque, a révélé à nos confrères de Motor1 la raison, qu’il ne croit probablement pas lui-même. Il s’agit du « design aérodynamique incliné et sportif de l’arrière ». L’intégration d’un mécanisme de commande séparé serait alors préjudiciable au volume du coffre ».

BMW affirme donc que l’aspect redessiné de la voiture et la volonté d’offrir aux clients le plus d’espace possible au-dessus de l’essieu arrière sont à l’origine de tout cela. Celui-ci reste inchangé par rapport à la génération précédente, avec 570 litres de série et 1700 litres lorsque les sièges arrière sont rabattus. Toutefois, si l’on remonte à la génération F10, deux versions plus tôt, on s’aperçoit que les gens ne voyaient pas d’inconvénient à perdre 10 ou 30 litres. Et il est pratiquement certain qu’un retour en arrière dans cette direction n’aurait pas été mal perçu, même dans le cas le plus récent.

À cet égard, il suffit de regarder un certain nombre de véhicules hybrides rechargeables dans lesquels les constructeurs ont installé des batteries sous le plancher du coffre. Le volume de ce dernier n’a pas été réduit de 10 litres par exemple, mais souvent d’un facteur dix. Mais a-t-on pensé à la clientèle à ce moment-là ? Pas le moins du monde ; au contraire, il a été mentionné qu’une telle conception était aussi pro-client que possible. C’est d’ailleurs ce que BMW a fait pour les générations précédentes, où la combinaison des moteurs thermiques et électriques a permis de réduire le volume entre 430 et 1560 litres.

Quelle est donc la véritable raison ? Nous pensons que c’est l’argent, car la plupart du temps, il s’agit de réduire les coûts de développement et de production. Après tout, il ne s’agit pas seulement d’un mécanisme séparé et d’un bouton, mais aussi de tous les matériaux utilisés. Dans le cas de la vitre basculante, le verre a dû être durci, tout comme les montants du couvercle de coffre. Mais tout cela appartient désormais au passé, de sorte que les économies réalisées sur une seule voiture peuvent facilement se chiffrer en milliers de couronnes. Maintenant, multipliez tout cela par un million de voitures produites en 7 ou 8 ans…

BMW a dépouillé son nouveau break à cinq places de son populaire BMW a dépouillé sa nouvelle familiale cinq places de son populaire BMW prive sa nouvelle familiale cinq places du BMW prive sa nouvelle familiale cinq places du BMW prive sa nouvelle familiale cinq places du BMW dépouille sa nouvelle familiale cinq places du BMW dépouille sa nouvelle familiale cinq places du BMW prive sa nouvelle familiale à cinq places de la célèbre BMW dépouille sa nouvelle familiale cinq places du
La nouvelle Série 5 Touring est la première voiture dont seule la lunette arrière ne peut être abaissée, le coffre n’étant accessible qu’en soulevant tout le couvercle. Cherchez l’argent… Photo : BMW

Source.

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion des rédacteurs ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.