BMW a fait passer son castor sous le bistouri, mais n’a apporté que des changements qui ne dérangent personne.

BMW a fait passer son castor sous le bistouri, mais n’a changé que des choses qui ne dérangeaient personne.

/

Peut-être qu’aucun des vrais fans de BMW ne l’appellera autrement qu’un castor, en raison du design de la calandre, qui ne ressemble à rien d’autre qu’à des dents de castor. Certains espéraient que le constructeur modifierait cette calandre à l’occasion du lifting, mais il n’en a rien été. La Série 4 reste donc le seul modèle à conserver cette idée.

La deuxième génération de la BMW Série 4 a été présentée il y a quatre ans. À l’époque, les constructeurs munichois ont décidé de distinguer beaucoup plus nettement le coupé et le cabriolet de la trois rangées que ce n’était le cas auparavant. La partie avant a donc été influencée par la BMW 328 d’avant-guerre, dont les reins étaient orientés verticalement. Dans les années 1930, personne n’y voyait d’objection, car ce concept était en accord avec les formes du reste de la carrosserie, qui s’affinaient vers l’avant – tout comme, par exemple, les tracteurs ou les camions d’aujourd’hui.

Le fait de visser cet accessoire sur une voiture plus large que haute a toutefois suscité une vive controverse. Le constructeur ne l’a pas pris à la légère, mais il a fini par oublier les critiques. En effet, en termes de ventes, l’aversion d’une partie du public ne s’est pas manifestée de manière très négative. En outre, même une partie des opposants s’est habituée aux dents de castor ou simplement au castor, comme on surnomme les quatre modèles actuels. Ainsi, aujourd’hui encore, même si certains affirment que BMW a raté une occasion avec le lifting et que « ce ne sont pas les feux qu’il fallait changer », le constructeur automobile reste fidèle à l’idée de départ.

Donc, si vous vous demandez, lorsque vous regardez finalement la galerie de photos, où la mise à jour réelle a eu lieu, nous comprenons – il faut presque un manuel, ou au moins un communiqué de presse officiel, pour révéler la nouvelle. Celui qui concerne les modèles les plus courants de la série 4, ainsi que la variante M4, mentionne de nouveaux feux à l’avant et à l’arrière. À partir de la M440i, les feux arrière sont équipés de série de diodes laser, qui contribuent à créer une sorte d’effet tridimensionnel en illuminant les fibres optiques.

Pour le reste, nous n’avons que des jantes en alliage différentes et une palette de couleurs de carrosserie légèrement différente. À l’intérieur, nous pouvons compter sur un nouveau volant, ainsi que sur la dernière version du système d’exploitation iDrive 8.5. Cela s’explique certainement par le fait que leur contrôle et celui de la ventilation font désormais partie de l’écran tactile. D’autres sorties de ventilation peuvent également être mentionnées, ainsi qu’un rétroéclairage d’ambiance revu et corrigé.

Après l’esthétique, place au moteur. La variante 430i continue de compter sur le deux litres suralimenté qui, bien qu’il ait reçu un port d’admission redessiné, une chambre de combustion et d’autres innovations, la puissance reste à 245 ch. Le même bloc reste donc réservé à la 420i de base, avec une puissance de 184 ch. Ces derniers ne vont qu’à l’arrière, alors que la BMW 430i xDrive est déjà une quatre-roues de par son nom.

Les versions M440i xDrive et M440d xDrive, qui disposent déjà d’un moteur six cylindres de trois litres, sont également associées à la transmission à deux essieux. Comme auparavant, ce dernier développe 374 et 340 chevaux, mais depuis peu, vous pouvez également compter sur la technologie mild-hybrid, qui apporte 11 chevaux supplémentaires à bas régime. La seule option pour l’ensemble de la gamme est une boîte automatique à huit rapports, car seule la BMW M4 de base peut être associée à une boîte manuelle. La puissance est maintenue à 480 chevaux, ou 510 dans la version Competition.

Ce qui nous amène au sommet de la gamme, à savoir la version M4 Competition M xDrive (sic), qui bénéficie d’une transmission intégrale modifiée par la célèbre division. Sa puissance est portée à 530 ch, ce qui permet de passer de 0 à 60 en 3,5 secondes. La vitesse de pointe est limitée à 250 km/h, mais avec le M Driver’s Package, on peut espérer 290 km/h pour le coupé et 280 km/h pour le cabriolet. Dans tous les cas, cependant, il n’y a que la boîte automatique.

BMW a passé son castor sous le bistouri, mais n'a changé que ce qui ne dérangeait personne - 1 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 01BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 2 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 02BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 3 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 03BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 4 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 04BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 5 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 05BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 6 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 06BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 7 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 07BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 8 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 08BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangent personne - 9 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 09BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 10 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 10BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 11 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 11BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 12 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 12BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 13 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 13BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 14 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 14BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 15 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 15BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 16 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 16BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 17 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 17BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 18 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 18BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 19 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 19BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 20 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 20BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 21 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 21BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 22 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 22BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 23 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 23BMW a envoyé son castor sous le couteau, mais n'a changé que des choses qui ne dérangeaient personne - 24 - BMW Série 4 et M4 2024 facelift 24
La Série 4, tout comme la version M4, a subi un lifting. Si vous ne remarquez pas les changements extérieurs, ne vous inquiétez pas, ils sont en fait invisibles. La mise à jour sera surtout appréciée par ceux qui sont intéressés par la variante haut de gamme Competition à transmission intégrale, dont la puissance a été portée à 530 ch. Les opposants au masque de castor se sont refroidis. Photo : BMW

Source.

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion des éditeurs ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.