En Belgique, des conducteurs ont été flashés à 413 km/h dans un trafic normal. Il ne s’agit pas d’une blague ou d’une erreur, il s’en tirera probablement avec l’amende.

Des automobilistes belges ont été contrôlés à 413 km/h en circulation normale. Il ne s’agit pas d’une plaisanterie ou d’une erreur, il s’en tirera probablement avec l’amende.

/

C’est arrivé sur l’Autobahn en Allemagne, la police vous saluera, mais cela s’est passé en Belgique, où la limite sur les autoroutes est de 120 km/h. Le conducteur l’a dépassée de près de 300 km/h, mais il ne sera probablement pas sanctionné. Le conducteur l’a dépassée de près de 300 km/h, mais il ne sera probablement pas sanctionné.

De temps à autre, les médias tchèques publient un article expliquant que tel ou tel « pirate » a commis un péché mortel lorsqu’il a été contrôlé à une vitesse extrême d’un peu plus de 200 km/h sur l’autoroute et qu’il s’est ensuite arrêté docilement. Je ne veux pas minimiser ces cas, les circonstances spécifiques ne sont pas toujours connues et cela aurait pu être dangereux. Le plus souvent, cependant, nous voyons des images d’une autoroute de nuit où quelqu’un roule à cette vitesse sans aucune volonté d’être agressif ou imprudent, ce qu’il finit par prouver en coopérant avec la police sans aucune protestation. Je ne dis pas que c’est bien, je ne dis pas que cela ne mérite pas d’être sanctionné selon les règles établies, mais j’ai une idée un peu différente du pirate de la route, du conducteur dangereux ou de la vitesse extrême.

Un cas un peu plus pittoresque est actuellement rapporté dans les médias belges : un conducteur circulant sur une autoroute locale a « réussi » à passer un radar stationnaire à 413 km/h. Lorsque j’ai pris connaissance de cette nouvelle, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une de ces fameuses erreurs du genre où la conductrice d’une Ford Focus a été mesurée à 703 km/h et où elle a dû prouver longuement à la police qu’il s’agissait d’une erreur de mesure parce que… aucune voiture ne dépasse les 700 km/h. Mais ce n’est pas le cas.

Le conducteur avait une voiture – une Bugatti, selon les informations officieuses disponibles jusqu’à présent – qui peut atteindre cette vitesse. L’enquête a pour l’instant exclu la possibilité d’une erreur technique dans les mesures. En fait, l’affaire s’est déroulée l’année dernière et ce n’est que maintenant que les développements ont confirmé que la mesure susmentionnée a bien eu lieu. Après correction technique de l’erreur potentielle de mesure, le conducteur est crédité d’une vitesse maximale de 388 km/h.

Ces deux chiffres sont tout à fait extrêmes, surtout dans les endroits où la vitesse est limitée à 120 km/h. Mes collègues et moi-même nous demandons en vain si l’histoire connaît même un cas où une vitesse aussi élevée a été documentée par un système de mesure automatique ; il est fort probable qu’il s’agisse d’un record historique. Même avec la Bugatti Chrion, il faut débloquer le mode vitesse maximale pour atteindre un tel embrouillamini, un embrouillamini insensé.

Le conducteur de la voiture n’a pas été identifié, seul son propriétaire belge est connu. Il risque en théorie une amende de 4 000 euros, une interdiction de conduire pendant 5 ans et des travaux d’intérêt général. Mais sera-t-il condamné à une telle peine ? Tout d’abord, le propriétaire n’est pas le conducteur, et c’est là que les efforts de punition risquent de s’enliser. Mais même si les Belges parviennent à identifier le conducteur, le problème sera ailleurs : il n’existe pas de radar homologué pour mesurer des vitesses aussi élevées. Ce n’est tout simplement pas prévu, et ces mesures ne sont donc pas concluantes. Après tout, il y a deux ans, quelqu’un d’autre en Belgique s’en est déjà tiré avec une mesure de 306 km/h. Les 413 km/h passent d’autant plus facilement, comme si rien ne s’était passé.

Des conducteurs ont été mesurés en Belgique à 413 km/h dans un trafic normal. Il ne s'agit pas d'une blague ou d'une erreur, il s'en tirera probablement avec l'amende.Des automobilistes ont été contrôlés en Belgique à 413 km/h dans des conditions normales de circulation. 2 - Bugatti Chiron 2021 : un exemplaire tristounet 03Des automobilistes belges ont été contrôlés à 413 km/h dans des conditions normales de circulation. 3 - Bugatti Chiron 2021 tristy exemplar 04En Belgique, des automobilistes ont été contrôlés à 413 km/h dans des conditions normales de circulation. 4 - Bugatti Chiron 2021 tristy exemplar 07En Belgique, des automobilistes ont été contrôlés à 413 km/h dans des conditions normales de circulation. 5 - Bugatti Chiron 2021 tristy exemplar 08Des automobilistes ont été contrôlés en Belgique à 413 km/h dans des conditions normales de circulation. 6 - Bugatti Chiron 2021 tristy exemplar 09
Il semblerait que quelqu’un ait conduit une Bugatti similaire devant un radar stationnaire en Belgique. Le résultat ? 413 km/h mesurés sur place, 388 km/h après correction, pénalité probablement de 0. Le radar ne sera pas homologué pour ce genre de choses. Photo : Bugatti

Source.

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.