La prochaine tentative de VW pour remplacer la Passat électrique risque d’être un fiasco encore plus grand que la première.

La prochaine tentative de VW pour un successeur électrique à la Passat est faite, et sera probablement un fiasco encore plus grand que le premier.

/

La voiture proposée aujourd’hui n’attire pas les clients, même si elle est deux fois moins chère en Chine qu’en Europe. La nouvelle version, qui repose également sur un design légèrement différent, sera à peine moins chère et ne peut donc même pas rêver d’être compétitive dans ce pays.

Pour la Volkswagen ID.7, il faudra débourser au moins 1 479 900 CZK. Vous pourrez alors compter sur une puissance de 286 ch et une batterie de 77 kWh qui, selon la méthodologie WLTP, devrait vous permettre de parcourir jusqu’à 618 kilomètres. Mais ce n’est qu’une théorie, comme l’a récemment confirmé la Fédération norvégienne de l’automobile (NAF). Lorsque les températures descendent en dessous de zéro, la voiture électrique allemande ne peut en réalité parcourir que 414 kilomètres, et encore, à une vitesse d’escargot. Nous ne serions donc pas surpris si les 20 immatriculations de cette année provenaient toutes de concessionnaires.

N’oublions pas que la ID.7 avec le suffixe Vizzion est un échec total en Chine, qui est beaucoup plus favorable aux VE, comme nous l’avons écrit en décembre dernier. Lorsque VW a ouvert son carnet de commandes le 15 décembre, il n’a réussi à enregistrer que 300 entrées dans les premières 72 heures, alors que ses rivaux ont accumulé des dizaines de milliers de commandes dans le même laps de temps. Selon les médias locaux, cette situation s’explique par le fait que VW n’a tout simplement rien à offrir par rapport à ses concurrents. La voiture est proposée à partir de 237 700 yuans (environ 775 000 CZK) en Chine, ce qui montre à quel point les voitures électriques de VW sont difficiles à vendre.

Ironiquement, les Allemands ne se battent pas seulement contre d’autres constructeurs, mais aussi contre eux-mêmes. En effet, VW travaille non seulement avec le constructeur automobile local FAW en Chine, mais aussi avec la marque SAIC. Avec cette dernière, il prépare une nouvelle tentative de successeur électrique de la Passat, appelée ID.7 S, qui se distingue de l’extérieur principalement par un bouclier avant différent. Alors que la Vizzion prévoit une barre centrale reliant les feux au niveau des feux supérieurs, la nouvelle venue l’a placée sur le bord inférieur. Le pare-chocs a également été modifié en conséquence et semble désormais plus sobre.

Ces changements se traduisent par une augmentation de la longueur, qui passe de 4 956 à 5 026 millimètres, mais l’empattement de 2 966 millimètres est le même pour les deux versions chinoises, ainsi que pour la version européenne ID.7. La nouvelle variante continue d’apporter de légères nuances sur les côtés, où l’on constate une fois de plus un certain conservatisme visuel. Le pare-chocs arrière, en revanche, est étonnamment plus sportif, avec de nouveaux graphismes pour les feux arrière. Le design des jantes en alliage, quant à lui, correspond à la version européenne, seule la Vizzion étant unique à cet égard.

En fait, il ne faut pas s’attendre à ce que la nouvelle version suscite beaucoup plus d’intérêt que l’actuelle. Principalement parce qu’on ne peut pas compter sur une baisse de prix, mais sur une hausse. L’ID.7, produit en collaboration avec FAW, a été doté d’un moteur électrique arrière de 204 ch, tandis que la version SAIC-VW est équipée d’un moteur de 231 ch. Cela ressemble donc déjà à une répétition du fiasco de décembre.

À titre de comparaison, nous pouvons ajouter qu’une Zeekr 007 comme celle-ci, également une berline électrique d’environ cinq mètres avec un empattement d’environ trois mètres, démarre en Chine pour 229 900 CNY (environ 750 000 CZK). Toutefois, celle-ci développe 421 ch sur l’essieu arrière. De plus, elle est beaucoup plus attrayante et il n’est pas étonnant que même le berger allemand n’aboie pas devant les voitures électriques de Volkswagen en Chine.

La prochaine tentative de VW pour un successeur électrique de la Passat est faite, et sera probablement un flop encore plus grand que le premier - 1 - VW ID.7 S 2024 China first set 01VW a terminé une autre tentative de succéder à la Passat électrique, ce sera probablement un fiasco encore plus grand que le premier - 2 - VW ID.7 S 2024 China first kit 02VW a terminé une nouvelle tentative de successeur électrique de la Passat, qui sera probablement un fiasco encore plus grand que le premier - 3 - VW ID.7 S 2024 China first kit 03VW a terminé une autre tentative de successeur électrique de la Passat, qui sera probablement un fiasco encore plus grand que le premier - 4 - VW ID.7 S 2024 China first kit 04VW a terminé une autre tentative de successeur électrique de la Passat, qui sera probablement un fiasco encore plus grand que le premier - 5 - VW ID.7 S 2024 China first kit 05VW a terminé une autre tentative de successeur électrique de la Passat, qui sera probablement un fiasco encore plus grand que le premier - 6 - VW ID.7 S 2024 China first kit 06
L’ID.7 S diffère de l’actuel Vizzion à la fois en termes de design et de performances. Toutefois, ces différences ne l’aideront pas à lutter contre ses concurrents chinois, qui offrent beaucoup plus pour moins cher. Photo : MIIT, CC0 Public Domain

Sources.

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.