La production de l’Audi R8 à dix cylindres devait s’achever l’année dernière, mais elle se poursuit secrètement. Le constructeur automobile a fait demi-tour en raison de l’intérêt suscité et de « l’incertitude électrique »

La production de l’Audi R8 à 10 cylindres devait s’achever l’année dernière, mais elle se poursuit secrètement. Le constructeur automobile a fait volte-face en raison de l’intérêt suscité et de « l’incertitude électrique »

/

Un changement notable dans les intentions d’Audi s’est produit entre la fin de l’année dernière et le début de cette année. Dans un monde normal, le constructeur automobile s’en vanterait, car il répond à la demande et aux attentes de ses clients, mais dans un monde lié par le dogme vert, il reste silencieux sur ses actions.

Audi est l’une des marques automobiles qui semble être littéralement obsédée par la propulsion électrique, même si la direction de l’entreprise dit ouvertement qu’elle a 50 % de chances de la mener à sa perte. Seul l’avenir nous dira si cette approche va réellement enterrer Audi, mais elle a déjà fait un certain nombre de victimes.

La R8 et son dix cylindres a été identifiée comme l’une d’entre elles depuis des années, s’inscrivant dans l’avenir électrique de l’entreprise comme un marathonien sans jambes. Elle est en production depuis 2015, et il n’était donc pas déraisonnable de s’attendre à ce qu’Amen l’achève aux alentours de 2022, malgré les paroles d’Audi. Mais la fin n’est pas arrivée à ce moment-là. Officiellement, elle devait avoir lieu au printemps 2023, mais la direction a ensuite décidé de repousser la fin de la production et la date suivante a été annoncée pour décembre 2023, ce qui allait de pair avec le dévoilement des spéciales d’adieu. Mais cette fois encore, les projets de l’entreprise n’ont pas abouti.

Le constructeur automobile n’en a pas dit un mot, car parler de produire des voitures à combustion interne avec des moteurs 5.0 V10 est aujourd’hui le huitième péché mortel, mais Automobilwoche rapporte que la production ne s’est pas arrêtée en cette fin d’année. L’usine de Böllinger Höfe continue de tourner à plein régime, produisant de nouvelles R8 adaptées aux besoins des clients.

De nouvelles voitures ne peuvent pas être mises en production pour le moment, car la production doit (à nouveau) s’achever en mars, mais cela a déjà été le cas par le passé. Néanmoins, l’intérêt continu pour la voiture a incité Audi à rouvrir les carnets de commande et, franchement, il n’y a aucune raison pour qu’elle ne le fasse pas à nouveau à l’approche du mois de mars. La voiture répond sans problème aux exigences actuelles de l’homologation, le seul problème étant les émissions élevées de CO2 sur papier (environ 300 g/km, la limite actuelle de l’UE étant de 95 g), que le constructeur doit compenser par quelque chose. S’il vend suffisamment d’e-tron GT et co, qui sont d’ailleurs construites dans la même usine, la troisième extrémité ne sera peut-être pas non plus la dernière.

En fait, Audi a une autre raison de ne pas se précipiter. Les voitures électriques ne suscitent pas beaucoup d’intérêt en ce moment, et le successeur électrique prévu de la R8 a été un tel fiasco la dernière fois que pas même une centaine de personnes n’en ont acheté une. C’est pourquoi nous sommes convaincus qu’Audi ne fera pas faillite après tout – face à une décision potentiellement fatale, l’instinct de conservation devrait peut-être prévaloir…

La production de l'Audi R8 à 10 cylindres devait s'achever l'année dernière, mais elle se poursuit secrètement. Le constructeur automobile a fait volte-face en raison de l'intérêt et de La production de l'Audi R8 10 cylindres était censée se terminer l'année dernière, mais elle se poursuit secrètement. Le constructeur a fait demi-tour en raison de l'intérêt et de La production de l'Audi R8 10 cylindres était censée se terminer l'année dernière, mais elle se poursuit secrètement. Le constructeur a fait demi-tour en raison de l'intérêt et de
Ce devait être le chant du cygne de la R8 et de son moteur V10. Et ce n’est pas le cas, la production se poursuivant au moins jusqu’en mars, l’intérêt pour la voiture actuelle et le désintérêt potentiel pour son éventuel successeur ont déjà retardé ses adieux à deux reprises. Photo : Audi

Source : Automobilwoche

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion du rédacteur ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.