La remise des premières Teslas de Cybertruck sera un simulacre, un spectacle, et personne n’obtiendra l’un des clients.

La remise des premiers Cybertruck Tesla sera un spectacle de clown, personne n’obtiendra l’un des clients.

/

On aurait pu s’attendre à ce que, quatre ans après la première et quelques mois après que Tesla a « commencé la production », la cérémonie de remise des premières unités voie au moins le début effectif des ventes. Mais ce n’est pas le cas, comme l’a confirmé à l’avance le responsable de la conception des produits de la marque.

Le désir de se montrer est inhérent à l’homme depuis des temps immémoriaux, mais il est devenu beaucoup plus visible ces dernières années, notamment grâce aux médias sociaux. Les personnes plus âgées ne comprennent pas comment divers YouTubers et autres influenceurs peuvent faire du déballage d’une simple boîte un véritable spectacle, tandis que les jeunes générations déversent les uns après les autres des pouces en l’air sur l’internet. La notoriété de la personne concernée et ses revenus augmentent avec elle, et le public peut donc s’attendre à de plus en plus d’absurdités la prochaine fois – par exemple, la mise au rebut d’une nouvelle Ferrari juste parce que quelqu’un la regardera avec étonnement.

Cela ne rend pas vraiment service à l’humanité, mais l’exhibitionnisme vide devient malheureusement de plus en plus la norme. C’est pourquoi il devient un outil de marketing professionnel. Tesla n’y échappe pas, car l’attention portée à l’environnement est depuis longtemps une priorité absolue. Elle entend le prouver une fois de plus le 30 novembre, date à laquelle les premières unités de production de la camionnette électrique Cybetruck tant attendue devraient être livrées. La marque a déjà évoqué ce jour, alors après le lancement de la production estivale, nous espérions une remise des premières voitures au moins aux clients les plus fidèles. Mais ce n’est pas le cas.

Javier Verduna, responsable de la conception des produits de la marque, a apporté plus de clarté à l’événement en déclarant que si Tesla remettra les 10 premières voitures lors de l’événement, ce ne sera pas à des clients d’aucune sorte. Les voitures seront remises aux employés de l’entreprise qui, en outre, n’auront pas acheté le Cybertruck, mais l’auront seulement prêté. Nous assistons donc à une sorte de spectacle clownesque, un spectacle qui se résume probablement le mieux par les mots de William Shakespeare : beaucoup de bruit pour rien.

En fin de compte, après tous les événements précédents, la décision de Tesla ne peut pas être qualifiée de choquante. Le constructeur automobile américain a l’habitude de chercher avant tout à séduire les investisseurs. Ce fut le cas, par exemple, avec le tracteur électrique Semi, qui a été mis en vente le 1er décembre de l’année dernière. À l’époque, Tesla n’avait remis que 15 exemplaires à PepsiCo et ajouté quelques voitures livrées à d’autres entités, avant de plus ou moins fermer boutique. Et même si Elon Musk a initialement affirmé que 100 000 unités par an seraient produites à partir de 2022, le Semi ne dispose toujours pas de sa propre ligne d’assemblage et, une fois encore, aucun des clients réguliers ne verra de voiture avant la fin de l’année 2023. Désormais, la production de masse serait envisagée à partir de fin 2024.

En sera-t-il de même pour le Cybertruck ? Il faut espérer que non, Tesla semble être allé de l’avant avec sa production, pourtant les choses ne semblent pas très prometteuses pour le pick-up électrique. Le constructeur automobile a des problèmes avec presque tout, de la qualité de la production à la pénurie de certains composants, dont les batteries. Tesla espère donc probablement qu’avec l’aide de ces dix employés, il inondera l’espace public de références positives contraires. Seul l’avenir nous dira si cela suffira à assurer le succès à long terme de l’entreprise.

La remise du premier Tesla Cybertruck sera un simulacre, un spectacle, personne n'en recevra un seul de la part des clients - 1 - Tesla Cybertruck 2019 official kit 01La remise du premier Tesla Cybertruck sera un simulacre, un spectacle, personne n'obtiendra un seul des clients - 2 - Tesla Cybertruck 2019 official kit 02La remise du premier Tesla Cybertruck sera une farce, un spectacle, personne n'obtiendra un seul des clients - 3 - Tesla Cybertruck 2019 official kit 06
La remise des premiers Cybertrucks aura lieu à la fin du mois de novembre, seulement même une variété de clients soigneusement sélectionnés n’en obtiendra pas un. Seuls 10 employés de la marque, qui n’auront la voiture qu’à titre de prêt, en prendront livraison. Photo : Tesla

Source : Milenio via Auto Evolution

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion des éditeurs ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.