La voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l’existence, va être vendue aux enchères pour des milliards d’euros.

Vous avez devant vous la voiture probablement la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l’existence, qui va être vendue aux enchères pour des milliards d’euros.

/

Du point de vue du commun des mortels, il est absurde qu’il existe des voitures valant des milliards de couronnes, mais c’est pourtant le cas. Les célèbres 250 GTO se vendent couramment à des milliards de dollars, mais celle-ci est une rareté qui a encore plus de valeur.

La Ferrari 250 GTO est sans aucun doute le Saint-Graal des voitures. Seuls trente-trois exemplaires de la première série ont été produits en 1962 et 1963, et trois autres exemplaires de la deuxième série ont été ajoutés en 1964. Cependant, la production finale s’est élevée à 39 voitures, dont trois en réponse à l’initiative de l’Automobile Club français (ACO). En tant qu’organisateur des 24 heures du Mans, le club a décidé d’accroître l’attrait de la course en créant une nouvelle catégorie de prototypes appelée Experimental. Dans son cas, la cylindrée maximale du moteur a été portée de 3 à 4 litres en 1962.

La 250 GTO de 3 litres peut bien sûr participer à la course, mais dans ce cas, elle ne se battra que pour la catégorie, pas pour la victoire finale. Ferrari a donc décidé d’allonger légèrement le châssis des trois exemplaires. Le moteur douze cylindres de quatre litres de la 400 Superamerica y a été intégré. Quelques modifications sont toutefois apportées, notamment l’ajout de six carburateurs Weber. En conséquence, le renflement du capot avant a été élargi. Cependant, la puissance a également augmenté, pour atteindre environ 390 à 400 chevaux pour les versions de compétition.

Trois de ces voitures ont été construites sous le nom de Ferrari 330 GTO, dont l’une a été engagée dans la course des mille kilomètres du Nürburgring par le constructeur lui-même. Elle a remporté la victoire dans sa catégorie et s’est classée deuxième au classement général. Le voyage au Mans, où Mike Parkes et Lorenzo Bandini ont dû abandonner après cinquante-six tours à cause d’un radiateur endommagé, a été moins célèbre. Malgré cela, Ferrari n’a jamais quitté le circuit de la Sarthe en 1962 avec les larmes aux yeux. Et s’ils l’ont fait, c’était certainement des larmes de joie.

Outre le trio susmentionné, le moteur douze cylindres de quatre litres de Gioacchino Colombo équipait également la 330 TRI/LM spéciale à toit ouvert, qui a remporté la course de 24 heures. Il est intéressant de noter que cette voiture avait déjà été lancée en 1960 sous le nom de Ferrari 250 TRI/60 Fantuzzi Spyder. Cependant, peu après sa livraison, elle s’est très malencontreusement écrasée lors des essais de la Targa Florio. Elle a ensuite été reconstruite et a commencé à remporter des succès. Puis, lorsque les règles ont changé au Mans, Ferrari a opté pour un plus gros moteur.

Mais revenons à la 330 GTO, et plus précisément à celle qui a brillé dans l’Enfer Vert. RM Sotheby’s a annoncé que la voiture serait mise aux enchères le 13 novembre prochain. Si les récents résultats de Monterey ont été quelque peu décevants, on s’attend dans ce cas à une incroyable bataille d’enchères. Selon les estimations, le prix pourrait facilement dépasser les 55 millions d’euros, soit environ 1,32 milliard de couronnes, ce qui ferait de la voiture la plus chère jamais vendue aux enchères publiques dans le monde.

Dans ce contexte, on peut rappeler qu’il y a cinq ans, une Ferrari 250 GTO de trente-trois litres a été vendue encore plus cher, pour 80 millions de dollars, soit 1,77 milliard de couronnes en valeur actuelle. Il s’agissait toutefois d’une vente privée. Un autre record est détenu par la Mercedes-Benz 300 SLR Uhlenhaut Coupe, que le constructeur allemand a vendue pour 143 millions de dollars depuis l’année dernière. Toutefois, cette vente s’est également déroulée à l’abri des regards.

Dans le cas de la 330 GTO proposée, nous ajouterons simplement que le seul exemplaire ayant participé à des courses dans les couleurs de l’usine appartient à un seul propriétaire depuis 38 ans. Il en a pris un soin exceptionnel, comme en témoignent les nombreux trophées qu’elle a remportés dans les expositions les plus prestigieuses. Alors, si l’envie de toucher 1,5 milliard de couronnes vous démange, réservez votre billet pour New York en novembre.

Vous avez devant vous la voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l'existence et qui sera vendue aux enchères pour des milliards de dollars.La voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l'existence, va être vendue aux enchères pour des milliards de dollars - 2 - Ferrari 330 GTO 1962 à vendre 02Vous avez devant vous la voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l'existence, mise aux enchères pour des milliards - 3 - 1962 Ferrari 330 GTO à vendre 03Vous avez devant vous la voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l'existence, mise aux enchères pour des milliards - 4 - 1962 Ferrari 330 GTO à vendre 04Vous avez devant vous la voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l'existence, mise aux enchères pour des milliards - 5 - 1962 Ferrari 330 GTO à vendre 05Vous avez devant vous la voiture la plus chère du monde, une Ferrari dont peu de gens connaissent l'existence, mise aux enchères pour des milliards - 6 - 1962 Ferrari 330 GTO à vendre 06
Voici une 330 GTO unique qui pourrait bien battre le record des ventes aux enchères en novembre prochain. Photo : RM Sotheby’s, documents de presse

RM Sotheby’s

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.