Le patron de Dacia parle de son grand frère après l’enthousiasme suscité par le nouveau Duster, qui sera le premier véhicule roumain d’une valeur d’un million de livres.

Le patron de Dacia parle de son grand frère après l’enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain à un million de livres.

/

Dacia a pu et pourrait être beaucoup de choses, mais un avantage a toujours été de leur côté – ils étaient bon marché. Ce sera également le cas du nouveau Duster, qui suscite l’enthousiasme, mais le Bigster de 4,6 m de long sera différent. Nous nous demandons comment les clients l’accueilleront.

Dacia bénéficie actuellement d’une grande attention et d’encore plus d’applaudissements. Le constructeur roumain a dévoilé un nouveau Duster plus beau, plus spacieux et plus techniquement raffiné que son prédécesseur. De plus, il sera disponible avec au moins un moteur raisonnable, même le moins cher, et la variante de base ne nécessitera pas plus d’un demi-million d’euros. Il est donc presque certain qu’elle sera un grand succès, la seule limite étant, dans un premier temps, la capacité des usines. Mais il ne faut pas s’en étonner, car Dacia n’a fait que confirmer qu’elle est là pour les gens avant tout.

Par ailleurs, lors de la première, le patron du constructeur, Denis Le Vot, a également évoqué une autre nouvelle attendue, à savoir la version de série du concept Bigster. Le SUV sera construit sur la même plateforme modulaire CMF-B que le Duster, qui sortira des mêmes lignes d’assemblage. On pourrait donc logiquement s’attendre à ce que ce nouveau venu démarre à un prix relativement bas. Mais les propos de M. Le Vot le mettent dans l’embarras.

« Il y a moins de dix ans, vous pouviez acheter une nouvelle voiture pour 800 000 couronnes dans une salle d’exposition. Mais si vous vous rendez au même endroit aujourd’hui, on vous dit que vous devrez payer plus d’un million de couronnes. Pour beaucoup de gens, c’est le summum à ce moment-là, car ils vous diront qu’une telle chose est trop chère pour eux. C’est là que le sens de l’objectif de Dacia entre en jeu, car nous proposons un grand SUV, le Bigster, qui ne commencera pas par un quatre », a déclaré M. Le Vot, en faisant référence au prix en euros.

On peut donc supposer que le Bigster de série, qui, comme le concept, devrait atteindre une longueur de 4,6 mètres, sera proposé à un prix supérieur à 1 million d’euros dans les versions les plus sophistiquées. Et même la version de base ne sera pas beaucoup plus basse. Mais il existe aujourd’hui de nombreuses voitures à moins d’un million d’euros, comme le Ford Kuga, de taille similaire, qui coûte actuellement 622 900 couronnes tchèques. Et si vous avez envie, par exemple, d’une Peugeot 5008, qui mesure 4 641 mm, vous devrez mettre la main à la poche pour 720 900 Kč. Toutes les versions et tous les moteurs sont actuellement disponibles pour moins d’un million de couronnes.

Ainsi, si le Bigster devait marquer des points de la même manière que le Duster, il faudrait commencer quelque part autour de 30 000 euros (environ 730 000 couronnes) plutôt que 40. Ou plutôt beaucoup moins. C’est ce que confirme Xavier Martinet, directeur des ventes et du marketing de la marque. Selon lui, « le prix est l’élément clé ». Il doit donc être fixé avant même que les planificateurs de produits, les designers et les ingénieurs ne commencent à jouer avec la voiture.

Pour l’instant, il ne semble pas que Dacia s’en tienne à cette stratégie pour son prochain vaisseau amiral. Il est donc tout à fait possible que nous assistions à sa première volte-face. D’autre part, la question est de savoir comment la concurrence se comportera dans un an et demi, lorsque le Bigster sera proposé. En effet, le Kuga s’arrêtera d’un moment à l’autre et le Peugeot 5008 sonne déjà le glas. Et un tel Skoda Kodiaq est beaucoup plus cher pour une fois, bien qu’il compense ses dimensions plus importantes.

Pour l’instant, nous ne préjugeons donc pas de la suite des événements. Mais il est évident que l’horizon n’est plus aussi ensoleillé et que les nuages commencent à s’accumuler. En effet, si Le Vot ajoute que le Bigster se passera de fioritures inutiles, c’est-à-dire qu’il ne sera pas équipé d’une pléthore d’écrans et de systèmes d’assistance, il devra se plier aux diktats politiques. Il n’arrivera donc probablement pas avec un groupe motopropulseur à combustion pure, et avec le groupe hybride, il ne sera tout simplement pas bon marché.

Le patron de Dacia parle de son grand frère Après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, ce sera le premier véhicule roumain d'un million de livres - 1 - Dacia Bigster 2021 Concept 04Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain à un million - 2 - Dacia Bigster 2021 Concept 05Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain pour un million - 3 - Dacia Bigster 2021 Concept 06Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain pour un million - 4 - Dacia Bigster 2021 Concept 07Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain pour un million - 5 - Dacia Bigster 2021 Concept 08Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain pour un million - 6 - Dacia Bigster 2021 Concept 09Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain pour un million - 7 - Dacia Bigster 2021 Concept 10Le patron de Dacia parle de son grand frère après l'enthousiasme suscité par le nouveau Duster, il sera le premier roumain pour un million - 8 - Dacia Bigster 2021 Concept 11
Le concept Bigster est apparu en janvier 2021, la version de série devant sortir de l’usine de Mioveni quatre ans plus tard. Mais d’après les indications actuelles, il ne semble pas qu’il sera bon marché. Photo : Dacia

Source : Autocar

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.