L’hypocrisie de l’État qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites. Les nouvelles voitures de police néerlandaises sont une moquerie pour les citoyens ordinaires.

L’hypocrisie de l’État qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de police néerlandaises sont une moquerie pour les gens ordinaires.

/

Il fut un temps où une telle démonstration d’arrogance du pouvoir aurait déjà conduit à une série de défenestrations ; aujourd’hui, elle passera probablement en silence. Alors que les Pays-Bas poussent depuis des années à l’adoption de voitures électriques, la police a rejeté les véhicules hybrides rechargeables lors du choix des voitures pour les années 2025 à 2029.

Je ne peux pas imaginer les circonstances dans lesquelles je voudrais m’impliquer dans la politique, mais si je le faisais, je ferais attention à ne pas contrarier les gens dès le départ. C’est ce qui arrive lorsque vous leur demandez de faire quelque chose mais que vous ne le faites pas vous-même. Par exemple, vous nous demandez de nous serrer la ceinture afin de lutter pour quelque chose de noble, mais vous prenez vous-même des vacances coûteuses déguisées en voyages d’affaires à travers le monde.

Tout homme politique dont le quotient intellectuel est supérieur à celui d’un cheval à bascule doit savoir qu’un tel comportement hypocrite est voué à l’échec. Il ne faut pas faire beaucoup d’efforts pour ne pas le commettre – il suffit de ne pas réclamer ceci ou cela, ou de ne pas faire le contraire. Pourtant, aujourd’hui et tous les jours, nous voyons des hommes politiques faire le contraire. Il s’agit soit d’une maladie, soit d’une indication sur leur quotient intellectuel, je n’ai pas de meilleure réponse.

La suite de ce qui pourrait faire l’objet d’une série intitulée « L’hypocrisie – la maladie des puissants » se déroule en ce moment même dans ma résidence secondaire aux Pays-Bas. L’atmosphère sociale dans ce pays est généralement très défavorable aux voitures à combustion interne, certaines personnes vous condamneront facilement si vous en possédez une. Pourtant, la grande majorité des gens les achètent parce qu’ils ne peuvent pas se permettre (ou ne peuvent pas se permettre d’utiliser) d’autres véhicules, bien que les politiciens leur aient jeté un million de bâtons sous les pieds pour les en empêcher – les taxes d’immatriculation, les taxes routières, les droits d’accise, les subventions, les allègements fiscaux et autres avantages et inconvénients sont fortement en faveur des voitures électriques et contre les voitures à combustion interne. Pourtant, les gens achètent principalement (environ 70 %) des voitures à combustion interne, pour lesquelles ils paient des prix absurdes, dus principalement aux taxes. Ensuite, ils votent aux élections pour quelqu’un qui, à son tour, impose les voitures électriques.

Je n’en ai aucune idée, mais ce n’est pas le sujet de l’article d’aujourd’hui. L’essentiel est que, même si les Pays-Bas ne vont inévitablement pas donner suite à leurs plans initiaux pour un boom des VE, ils continuent à pousser les gens ordinaires à n’acheter que des voitures électriques. Dans une telle situation, on s’attendrait à ce que les autorités publiques soient les premières à acheter des voitures électriques, afin d’augmenter les ventes et la pénétration, de donner l’exemple, de… de boire l’eau qu’ils prêchent. Mais non, non seulement ce n’est pas le cas, mais c’est même le contraire qui se produit.

Nous avons déjà écrit sur le choix des nouveaux véhicules de poursuite de la police locale, qui s’est avéré être des Audi diesel. Les diesels sont presque interdits aux Pays-Bas et leur part de marché est quasiment nulle. Et voilà que la police achète des A6 diesel comme véhicules de poursuite ? Cela confirme la thèse de l’exceptionnalité des modèles électriques. Mais d’accord, il s’agit d’un nombre relativement insignifiant de voitures, même si cela suggère quelque chose sur la praticité des VE. Mais voilà que la police néerlandaise a choisi de nouvelles voitures pour un service normal. Et devinez ce qu’ils ont choisi.

Des Teslas ? Audi e-tron ? Volkswagen ID ? Au moins quelques hybrides rechargeables ? Non, les vainqueurs de l’appel d’offres pour la fourniture de 1 100 voitures de police qui serviront à la « Politie » de 2025 à 2029 sont les constructeurs automobiles Ford et BMW, qui fourniront aux Néerlandais des versions à combustion interne de deux de leurs plus petits SUV. C’est incroyable.

Ford indique qu’après des essais longs et complets, le modèle hybride Kuga s’est avéré répondre au mieux aux exigences de la police. Ce qui est piquant, c’est que le choix s’est porté sur une version qui n’est même pas officiellement vendue aux Pays-Bas aujourd’hui, parce qu’elle n’est ni assez bon marché, ni assez verte. La police fera donc construire des Kugas hybrides sur mesure et dédaignera également l’hybride rechargeable de deux litres qui est par ailleurs préféré aux Pays-Bas. L’autre voiture sera une BMW X1 dans l’une des versions à combustion interne (cela n’a pas été précisé), bien que BMW vende une version électrique de l’iX1 et une version hybride rechargeable. Ni l’une ni l’autre n’était assez bonne pour la police.

Comme indiqué, la police prendra livraison de 1 100 de ces voitures, avec des essais limités au cours de l’année prochaine pour affiner les exigences en matière d’équipements supplémentaires, et elles entreront pleinement en service à partir de 2025. Si l’on considère que les Pays-Bas se sont récemment engagés à ce que les gens n’achètent que des voitures électriques d’ici 2030, il est tout à fait incompréhensible qu’une autorité publique du même pays choisisse à nouveau de n’utiliser que des voitures à combustion jusqu’en 2029.

Mais vous savez quoi ? Nous comprenons que le déploiement de la police est une autre des quelque millions d’utilisations de la voiture pour lesquelles la voiture électrique n’est tout simplement pas adaptée. Nous le savons, la police le sait, les politiciens le savent certainement aussi. Alors pourquoi ne pas admettre que les voitures électriques ne conviennent pas à tout le monde et qu’elles ne seront pas imposées à tout le monde ? Il s’agit d’une hypocrisie flagrante, totalement inutile, qui sera sanctionnée tôt ou tard. Et chaque nouvelle manifestation de cette hypocrisie – comme cet achat – ne fait que la mettre sous les yeux d’un nombre croissant de citoyens ordinaires qui comprennent que l’eau n’est que pour eux, qu’il n’y a de vin que pour une poignée d’élus. Nous ne couperions probablement pas les branches sous nos pieds de cette manière, mais qui veut savoir où…

L'hypocrisie de l'Etat qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 1 - Nova cars Politie Police NL 2025 a dal 00
Ford est tellement enthousiasmé par le nouvel ordre qu’il a même dessiné ce à quoi ressembleront les Kugas de la police. Illustration.

L'hypocrisie de l'État qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 2 - Nouvelles voitures de la police politique NL 2025 et dal 01L'hypocrisie de l'État qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 3 - Nova auta Politie polize NL 2025 a dal 02L'hypocrisie de l'Etat qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 4 - Nova auta Politie polize NL 2025 a dal 03
Sinon, il s’agira de versions hybrides blanches. Photo : Ford

L'hypocrisie de l'Etat qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 5 - Nouvelles voitures de la police politique NL 2025 et dal 04L'hypocrisie de l'État qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 6 - Nova auta Politie polizei NL 2025 a dal 05L'hypocrisie de l'État qui impose les voitures électriques ne connaît pas de limites, les nouvelles voitures de la police néerlandaise sont une moquerie pour les gens ordinaires - 7 - Nova auta Politie polizei NL 2025 a dal 06
La prochaine des 1.100 nouvelles voitures sera une BMW X1 à combustion interne. Il y a 0 voiture électrique parmi elles, 0 variante hybride rechargeable. Photo : BMW

Ford, Nationale Politie

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion du rédacteur ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.