L’UE s’est enfin décidée à faire quelque chose pour les citoyens. Mais cela va à l’encontre de tout ce qu’elle préconise depuis des années, elle se prépare peut-être à un « second Cuba »

L’UE a enfin décidé de faire quelque chose pour les citoyens. Mais elle va à l’encontre de tout ce qu’elle préconise depuis des années et se prépare peut-être à un « deuxième Cuba »

/

L’initiative de Bruxelles va à l’encontre des intérêts des grands constructeurs automobiles, ce qui est extrêmement inhabituel. En effet, elle leur prendra des milliards et nous apportera des pièces détachées moins chères. Mais pourquoi fait-elle cela ? Se doute-t-elle que nous en aurons plus que jamais besoin ?

Comment savez-vous que c’est avant les élections ? C’est assez simple : les hommes politiques se mettent soudain à faire quelque chose qui, au moins, ne va pas à l’encontre des intérêts des gens ordinaires. Des choses qui étaient auparavant considérées comme hors limites reçoivent soudain la bénédiction officielle. La situation n’est pas différente aujourd’hui, puisque les élections du Parlement européen auront lieu l’année prochaine. Leur résultat pourrait décider de l’orientation future du vieux continent et mettre du sable dans l’engrenage du Green Deal.

Les dirigeants actuels de l’UE commencent donc à réaliser que dans quelques mois, ils pourraient être démis de leurs fonctions, et commencent donc à penser à leurs électeurs. En effet, cette semaine, les représentants des États membres et le Parlement européen se sont mis d’accord pour que la conception des pièces automobiles ne soit plus protégée par le droit d’auteur. Cela signifie donc qu’il peut être légalement copié, mais seulement s’il s’agit effectivement d’une pièce de rechange qui doit correspondre en tous points à l’original.

Selon l’UE, cette mesure permettra aux propriétaires de voitures d’économiser jusqu’à 544 millions d’euros (environ 13,25 milliards de couronnes) au cours des dix prochaines années, et coûtera aux constructeurs automobiles une somme similaire, à savoir la différence entre les pièces de rechange et les pièces d’origine que l’on trouve dans les garages agréés. Le prix de ces dernières a augmenté de façon spectaculaire ces dernières années. Par exemple, les feux arrière coûtent aujourd’hui 79 % de plus qu’en 2013. Une telle augmentation est tout à fait injustifiable.

C’est encore plus flagrant pour les couvercles de bagages, qui sont désormais payés 73 % de plus qu’il y a dix ans. Pourtant, ils n’ont absolument pas changé, à l’exception peut-être de leur taille. Mais il n’y a pas que ces deux éléments, puisque le prix de toutes les pièces détachées a augmenté en moyenne de 55 % depuis 2013. En comparaison, l’indice général des prix à la consommation a augmenté de 22 %. Les voitures sont donc extrêmement chères, et l’évolution entre août 2021 et août 2022 (+8 %) est éloquente.

Cependant, même si la décision de l’UE, qui n’a besoin que d’une dernière approbation formelle, peut être considérée comme positive du point de vue des consommateurs, il ne faut pas oublier qu’il y a deux côtés à chaque médaille. Qui reçoit les munitions à la suite de ce changement ? Ce n’est certainement pas une mauvaise idée de se tourner vers la Chine, qui est capable de produire presque tout à bon marché.

Mais, pire encore, cette initiative peut être considérée comme la confirmation d’une autre thèse, à savoir que l’Europe est en train de devenir un autre Cuba, où peu de gens peuvent s’offrir des voitures neuves et où les gens doivent se contenter de maintenir les vieilles voitures en vie grâce à des pièces détachées. Au moins, l’UE les rendra moins chères pour nous, merci beaucoup.

L'UE a enfin décidé de faire quelque chose pour les citoyens. Mais elle va à l'encontre de tout ce qu'elle préconise depuis des années, elle pourrait être en train de préparer un L'UE s'est enfin décidée à faire quelque chose pour les citoyens. Mais elle va à l'encontre de tout ce qu'elle préconise depuis des années, elle pourrait se préparer à un L'UE a enfin décidé de faire quelque chose pour les citoyens. Mais elle va à l'encontre de tout ce qu'elle préconise depuis des années, elle se prépare peut-être à un
En effet, les prix des pièces détachées dans les garages agréés sont souvent démentiels. De ce point de vue, les efforts des euro-politiciens peuvent donc être perçus positivement, mais dans un contexte plus large, on ne peut s’enlever un certain goût de la bouche. Photo d’illustration : Škoda Auto

Source.

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion des rédacteurs ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.