Une personne a parcouru plus de 333 000 km en deux ans avec une camionnette VW à essence, et son aversion pour le diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant.

Quelqu’un a conduit une camionnette VW à essence sur plus de 333 000 km en quelques années, la résistance au diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant.

/

Il s’agit d’une rareté absolue, personne n’achète de fourgonnettes à essence. Et lorsqu’ils en achètent un, ils ne le conduisent pas beaucoup. Le propriétaire de ce Volkswagen T6 est une exception, sa dévotion à l’essence est remarquable.

Aujourd’hui, de nombreux constructeurs automobiles se plaisent à prétendre que l’énergie électrique fera l’affaire. C’est un non-sens par définition, car elle n’est tout simplement pas techniquement adaptée à de nombreuses utilisations de l’automobile, mais certaines marques jouent systématiquement cette carte. Volkswagen est l’une d’entre elles, bien qu’elle doive se rendre compte par elle-même que certains acheteurs de voitures ne peuvent pas être convaincus par un groupe motopropulseur à essence, même très similaire en principe. Tout ce qui nécessitera des compromis encore plus importants ne fera qu’aggraver la situation.

Nous parlons ici du Volkswagen Transporter, une fourgonnette produite sous différentes formes. Pendant des années, ces véhicules n’ont pratiquement pas été proposés avec des moteurs à essence, mais dans le cas de la sixième génération de Transporter, appelée simplement T6, VW était déjà « post-Dieselgate » et a donc commencé à proposer des versions essence TSI au lieu des moteurs TDI conventionnels, même pour ces modèles. Sans succès.

Si l’on examine l’offre de T6 d’occasion en Allemagne aujourd’hui, on constate que seules 91 voitures équipées de moteurs à essence sont en vente. Et face à eux, 10 156 diesels. Il ne s’agit pas d’une domination, mais d’une liquidation, alors qu’une camionnette à essence peut encore être raisonnablement utilisée, mais elle devient un peu chère. C’est aussi la raison pour laquelle ces derniers sont beaucoup plus utilisés – nous voyons des T6 TDI de cinq ans proposés avec plus de 500 ou 600 000 miles, ce qui n’est pas rare. En Allemagne, seules deux voitures à essence ont parcouru plus de 200 000 km dans le même laps de temps, ce qui représente là encore une différence de plusieurs classes. Il y a cependant des exceptions à la règle.

Dans une publicité néerlandaise, nous avons trouvé une VW Caravelle de la génération T6, une version passagers de la célèbre camionnette, qui a parcouru plus de 333 000 km au cours des cinq mêmes années. On se demande si quelqu’un ne l’a pas égarée, car les lettres D et S se trouvent l’une à côté de l’autre sur le clavier. Mais ce n’est pas le cas, il s’agit bien d’un T6 avec un 2.0 TSI de 204 ch, que la voiture ne conduit pas mal du tout, mais qu’elle dévore comme une crevaison. J’ai eu le plaisir de la conduire moi-même à plusieurs reprises, et la faire rouler avec moins de 10 litres d’essence aux 100 km n’est pas réaliste dans la pratique normale.

Pour aujourd’hui, cependant, nous nous en tiendrons aux chiffres officiels qui, pour des moteurs TDI et TSI de même puissance, parlent de 9,3 litres d’essence contre 6,1 litres de diesel aux 100 km. Ainsi, avec le moteur TSI, vous devez payer essentiellement la même valeur de 3,2 litres de carburant tous les 100 km, ce qui, pour 333 000 km, n’est pas une mince affaire. Nous parlons ici de 10 656 litres de carburant supplémentaire, c’est la taxe pour l’aversion au diesel. À un prix du carburant de – heureusement – 36c/l, nous parlons d’un supplément de près de 400k, ce qui représente une part importante du prix du T6.

Mais pourquoi pas, laissons chacun faire ses propres calculs. Si vous souhaitez acquérir ce héros de l’essence hors du commun, il est en vente au prix de 22 950 euros, soit environ 553 000 CZK. Ce n’est pas une affaire, mais là n’est pas la question. Nous avons été intrigués par l’offre de cette voiture, à la fois en raison de son kilométrage inhabituel et pour illustrer le fait qu’il est impossible de séduire les acheteurs de certaines voitures en leur proposant un groupe motopropulseur à essence, même légèrement différent. Par principe, un Transporter électrique complètement différent ne sera pas accepté par 99 % des acheteurs potentiels de ce type de voiture, c’est garanti.

Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en deux ans avec une camionnette VW à essence, son aversion pour le diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 1 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 01Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance au diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 2 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 02Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 3 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 03Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 4 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 04Quelqu'un a parcouru plus de 333.000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10.000 litres de carburant - 5 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 05Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 6 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 06Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 7 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 07Quelqu'un a parcouru plus de 333 000 km en quelques années avec une camionnette VW à essence, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10 000 litres de carburant - 8 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 08Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence sur 333 mille km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10 mille litres de carburant - 9 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 09Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence sur 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 10 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 10Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence sur 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 11 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 11Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence plus de 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 12 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 12Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence plus de 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 13 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 13Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence plus de 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 14 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 14Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence sur 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 15 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 15Quelqu'un a conduit une camionnette VW à essence sur 333k km en quelques années, la résistance du diesel lui a coûté plus de 10k litres de carburant - 16 - VW Caravelle Transporter Kombi T6 TSI extra ojety 16
Tous ceux qui ne voulaient pas d’une VW T6 diesel après le Dieselgate auraient pu en avoir une à essence TSI. Seules quelques personnes l’ont fait et elles ne sont pas allées bien loin, mais cette voiture est une exception. Cette voiture est une exception : Gert Bronkhorst, publiée avec l’autorisation de l’auteur.

Source : Gert Bronkhorst@Marktplaats

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion des rédacteurs ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.