VW en a dit plus sur le nouveau Transporter et en a dévoilé l’intérieur. Comme on pouvait s’y attendre, il sera principalement équipé de moteurs diesel.

VW a dévoilé plus d’informations sur le nouveau Transporter et a montré son intérieur. Il n’est pas étonnant qu’il pousse les diesels

/

Le fourgon, qui mesure plus de 5 mètres de long, peut transporter jusqu’à 1,3 tonne de marchandises et tracter une remorque de 2,8 tonnes. Ce sont là de belles caractéristiques, mais dans sa version électrique, la camionnette ne fonctionne qu’avec l’équivalent d’un réservoir de 14 litres de diesel. La préférence soudaine pour le diesel n’est pas surprenante.

J’ai travaillé dans une entreprise familiale où je faisais essentiellement ce qui était nécessaire. J’ai notamment parcouru plus d’un million de kilomètres sur un Ford Transit en quelques années. À l’époque, la clé était l’efficacité maximale – la voiture devait se déplacer entre les usines et les ateliers dans le temps le plus court possible et à moindre coût. Seules les voitures diesel pouvaient répondre à cet impératif, et elles restent à ce jour inégalées dans ce domaine.

C’est en raison de mon expérience considérable dans la conduite de camionnettes que je suis étonné de voir que de nombreux constructeurs ont l’intention d’électrifier également ces véhicules. Peu importe ce que vous pensez d’eux, mais d’après les critères susmentionnés, ils ne sont absolument pas compétitifs. Je ne dis pas qu’ils ne peuvent pas avoir leurs utilisations marginales, mais autrement, ils sont un luxe hors de prix qui répond à trop peu de travail juste à cause de leur autonomie limitée et de leurs longs temps de recharge. Cela n’a rien à voir avec une efficacité maximale.

C’est ce que confirme la nouvelle fiche technique du Volkswagen Transporter de septième génération, dont nous avons déjà parlé cette semaine. Et les Allemands, qui jusqu’à il y a peu poussaient la puissance des batteries comme des fous, ont manifestement compris ce qu’il en était. Dès le début, ils ont présenté la nouvelle version TDI, et à partir d’aujourd’hui, ils n’ouvrent pas les précommandes pour la version électrique du T7, mais seulement pour la version diesel. Cette dernière est disponible en quatre styles de carrosserie, tandis que le TDI de deux litres sous le capot offrira une puissance de 110, 150 ou 170 chevaux. La transmission intégrale sera également associée aux puissances les plus élevées.

Outre ces versions les plus sensées, une version eHybrid sera également disponible, où la combinaison des unités essence et électrique donne un total de 233 chevaux. Le Transporter électrique compte ensuite sur 116, 136, 218 et 286 chevaux, les trois dernières motorisations étant alimentées par une batterie de 83 kWh, soit l’équivalent d’un réservoir d’environ 21 litres, ce qui est loin d’être suffisant pour la plupart des utilisations d’une camionnette. La base de la gamme est encore plus absurde, puisque les 116 ch ne seront couplés qu’à 53 kWh, une capacité inférieure à celle de l’ID.3, soit l’équivalent d’un réservoir diesel de 13,6 litres.

Nous ne pouvons que secouer la tête lorsque nous voyons quelque chose comme cela, surtout lorsque nous combinons ces données avec les autres spécifications de la voiture. En effet, le nouveau Transporter a gagné 15 centimètres en longueur pour atteindre 5 050 millimètres, ou 5 450 mm dans le cas de la version allongée. La charge utile maximale est passée à 1,3 tonne par rapport à la version actuelle, et la remorque peut même atteindre 2,8 tonnes. Bien sûr, ces chiffres ne seront pas disponibles avec la version électrique de base, mais même avec une charge réduite de moitié, il est clair que vous aspirerez l’équivalent d’un réservoir de 14 litres en un clin d’œil. Tout au plus, le Transporter à batterie ne peut convenir qu’aux entreprises de livraison urbaine. En revanche, en tant qu’engin à usage unique, il sera très cher.

Il est clair que Wolfsburg en est conscient, c’est pourquoi le constructeur automobile commence à remettre l’accent sur le diesel. Avec ce dernier, le nouveau Transporter débutera à 36.780 euros (environ 900.000 couronnes), ce qui reste un prix acceptable. Surtout si l’on considère l’équipement de série beaucoup plus large, qui comprend un tableau de bord numérique de 12 pouces, une pléthore de systèmes de sécurité et d’assistance et des feux à LED à l’avant et à l’arrière.

VW en a dit plus sur le nouveau Transporter et a dévoilé son intérieur. Sans surprise, il propose principalement des diesels - 1 - VW Transporter T7 2023 photo espion officielle 01VW a révélé plus sur le nouveau Transporter et a montré son intérieur. Il n'est pas étonnant qu'il pousse lui-même principalement des diesels - 2 - VW Transporter T7 2023 official spy photo 02VW en a dévoilé plus sur le nouveau Transporter et a montré son intérieur. Pas étonnant qu'il pousse principalement des diesels - 3 - VW Transporter T7 2023 official spy photo 03VW a dévoilé plus de détails sur le nouveau Transporter et a montré son intérieur. Pas étonnant qu'il pousse principalement des diesels - 4 - VW Transporter T7 2023 official spy photo 04
Le nouveau Transporter est équipé d’un tableau de bord numérique de 12 pouces pour la version de base, qui sera complété par un écran multimédia de 13 pouces pour les versions supérieures. Sous le capot, il peut y avoir une motorisation diesel, hybride rechargeable ou électrique, mais seule la première a du sens dans ce segment. Photo : Volkswagen

Source : Volkswagen

Tous les articles sur Autoforum.cz sont des commentaires exprimant l’opinion de la rédaction ou de l’auteur. À l’exception des articles marqués comme étant de la publicité, le contenu n’est pas sponsorisé ou influencé de quelque manière que ce soit par des tiers.